La surprise du lundi : le diktat de la beauté

Frédéric Doazan, réalisateur parisien de films d’animation et de films expérimentaux, s’est penché sur la question de la beauté féminine via son projet “Supervenus”.

Prenant comme point de départ la femme dite “lambda”, avec les formes qui la caractérisent et font justement d’elle une femme, il évolue jusqu’à une image de la femme moderne, à coup de scalpels, aspiration de graisse et autres injections…

Autre diktat relevé : l’enfantement obligatoire (et les conséquences sur le corps qui doivent être masquées).

Une manière habile de dénoncer les diktats de beauté auxquels sont régulièrement confrontées les femmes, dans les magazines et publicités en tous genres.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s