Saint-Valentin et opéra

Bonjour à tous !

La semaine passée était riche en surprise !

Tout d’abord, mardi c’était la St Valentin. Cela n’a aucune incidence pour nous. Depuis le début de notre relation, j’ai indiqué que je ne souhaitais pas de cadeaux parce que c’est la St Valentin. En revanche, parce que c’est n’importe quel jour de la semaine, ça me fait plaisir ! 🙂

Dès lors, mardi soir devait être une soirée ordinaire, avec juste une rose offerte à notre gardienne. La gardienne de l’immeuble est une petite bretonne qui tient son immeuble. Tout le monde file droit ! Et parce qu’elle a rappelé à l’Amoureux la date fatidique quelques jours avant, on est parti sur l’idée qu’il fallait absolument lui offrir une rose.

En rentrant dans l’appartement, je remarque quelque chose de particulier mais fait comme si de rien n’était, car il n’en est rien !

Et puis la curiosité se faisant plus prenante, qu’est-ce que c’est ?

img_20170215_221908 img_20170215_221919

img_20170226_184616

Et surtout à l’intérieur :

img_20170215_221937

img_20170215_221930

Ce chapeau date des années 1950 et a une petite histoire. Je l’avais remarqué dans une boutique proche de Montparnasse, il y a 5 ans ! Noir et blanc, fait à la main, la fleur, la voilette. Bref parfait, mais comme beaucoup de choses, il est resté en boutique. A l’époque j’étais à Rennes et l’Amoureux à Paris la semaine. Il y est donc retourné et ainsi a commencé la « surprise ». Il m’a annoncé quelques semaines plus tard que j’aurai une surprise. Mais quand ? Et surtout quoi ? (Oui j’aime bien connaître mes surprises :-))

La surprise a été longue par plusieurs raisons : l’Amoureux voulait faire broder une phrase à l’intérieur, une phrase écrite de sa main qui signerait ce chapeau. Or la première personne à avoir brodé étant espagnole, a confondu les « r » et les « n ». Le ruban brodé est donc passé entre d’autres mains pour faire la correction. Puis il a fallu trouver la boîte à chapeaux et le moment. L’Amoureux m’avait juré que jamais au grand jamais je n’aurai ma surprise pour un « vrai » événement, à savoir mon anniversaire, Noël, notre anniversaire, ou autre. Et donc trouvé le bon moment n’a visiblement pas été facile…

Voilà comment cette année nous avons fêté la St Valentin, alors que nous ne fêtons jamais la St Valentin. Et sans doute que ce sera la seule fois, mais justement c’est ce qui la rend encore plus unique.

0e7925ae433bb4a93c2a86ddc51691a8 21f72b2aae2a5ab943c5265d46a1d891 a63f9731e336b4ac85d18b3afe828f0d

Je vous vois penser, mais quand peut-elle porter un tel chapeau ? Justement l’occasion s’est présentée la même semaine !

Pour mon précédent anniversaire, mes copines du lycée (je compartimente un peu mais c’est plus facile !) m’ont offert un bon pour l’Opéra de Paris ! Depuis le temps que j’en rêvais, j’avais cette possibilité pour mes 30 ans !

_mg_3889-copie _mg_3987-copie-copie

Oui mais voilà, l’Opéra de Paris, comme tous les opéras, a une programmation parfois beaucoup trop spéciale. En terme de danse, je n’aime pas la danse moderne et contemporaine, je veux voir un vrai beau ballet classique comme le Lac des Cygnes ou Gisèle. En terme d’opéra, pour en avoir vu un certain nombre, j’ai pu être déçu par des livrets musicaux abominables comme celui d’Aribert Reimann dans Lear vu à Budapest, lequel passait quelques temps plus tard à Paris, donc hors de question, j’ai été surtout souvent déçue par des mises en scène monstrueuse : des iPhones géants, des scènes de culs totalement déplacées, bref, j’ai eu mon lot. Depuis j’inspecte tous les éléments, quitte à me faire spoiler l’opéra. Vu le prix de la place, il est hors de question de juste me laisser porter par ma curiosité, ce qui est bien dommage, mais si la programmation était un temps soit peu sérieuse, ce genre de considérations ne se poserait pas…J’ai le souvenir d’opéras magiques, où le livret musical et la mise en scène m’ont totalement transportées, mais je suis aussi déjà partie à l’entracte lorsque c’était juste atroce…

J’ai donc vu qu’il y avait un opéra de Wagner Lohengrin à Bastille. Je sais que ce sera bien, la question se pose donc de la mise en scène. Après quelques recherches sur Claus Guth, et surtout quelques vidéos de l’opéra à la Scala de Milan je me décide et décide l’Amoureux pour cet opéra.

L’histoire de Lohengrin se déroule dans un monde médiéval onirique des chevaliers de la Table Ronde et la quête du Graal. Ici le parti pris est original et fonctionne, l’histoire est transposée au milieu du XIXème siècle, soir à l’époque où Wagner a écrit cet opéra.

img_20170218_235413-1 unnamed-27 unnamed-26 Lohengrin est un opéra dont des airs sont connus de tous. Le prologue de l’Acte III et surtout l’air qui suit ce prologue :

Et donc quid du chapeau me dites-vous ?

unnamed-28img_20170218_201632

unnamed-17  unnamed-6

Mon anniversaire

Bonjour à tous !

Comme je vous l’indiquais il y a quelques temps, c’était mon anniversaire, il y a presque un mois à présent.

De la part de mes parents, alors que je ne souhaitais rien de particulier car j’ai été beaucoup gâtée à Noël, ils ont insisté pour m’offrir quelque chose. Alors je leur ai donné une nouvelle contrainte : facilement transportable, puisque je reprenais le train le soir même. Et Maman est tombée sur la bonne idée :

2 1

Les pots sont magnétiques et les petites plantes peuvent se changer. Les succulentes sont vraiment très faciles à entretenir et cela donne un peu de vie dans la cuisine !

En rentrant à la maison, après avoir rangé les affaires et préparé celles du lendemain, je me mets au lit. Je n’ai pas eu de cadeaux de l’Amoureux, mais le week-end ayant été un peu fatiguant, j’imagine qu’il voulait reporter ma « fête d’anniversaire » à un moment plus propice. Attention, je ne réclame/quémande pas de cadeaux !

Et là contre l’oreiller quelque chose me pique le dos. L’oreiller vole et là : le parfum « Bal d’Afrique » de Byredo ! J’ai découvert cette fragrance en me promenant aux Galeries Lafayette d’Opéra et au Bon Marché (oui j’aime les beaux quartiers !) J’ai en effet eu envie de chercher ce nouveau parfum, ou ces nouveaux parfums en fonction de la saison – je suis très saisonnière en terme de parfums ! Je veux à présent quelque chose qui me convienne plus, un parfum que je ne retrouverais pas sur tout le monde au détour d’un couloir du métro ou en entrant dans un salon de thé.

Ce parfum, Bal d’Afrique, m’avait emportée par son odeur un peu vintage et complètement fruitée et fleurie. Je m’imagine en Adèle Blanc-Sec en escale à la troisième cataracte sur le Nil. Il fait parti de ces beaux parfums que je comptais m’offrir pour le printemps.

Et donc voilà, ce parfum était là ! Entre mes mains !

img_20170219_165150img_20170219_165327img_20170219_165403img_20170219_165508_1

L’Amoureux est pressé que je le porte : cela signifiera que ce sera le printemps !

Je range l’ensemble.

Me recouche.

Et là à nouveau une pique à travers les oreillers !

Je découvre cette fois LE parfum qui me fait rêver ! « Tuxedo » de la Collection de haute parfumerie Le Vestiaire des Parfums de chez Yves Saint-Laurent. Il s’agit de la collection privée de la maison française. Ce parfum n’a pas de définition, si ce n’est qu’il est mon parfum, à la fois piquant et poudré. Je m’y identifie parfaitement. Je l’avais également aperçu aux Galeries avant de la découvrir complètement au Bon Marché. J’avais même eu l’occasion de le porter quelques temps et m’étais rendu compte à quel point il me correspondait.

Et il était là !

Tuxedo !

img_20170130_193523img_20170130_193538ysl-542_lvc_tuxedo_pdp_r1_03 ysl-le-smoking-tuxedo-e1450210914230ysl-les-vestiaires-de-parfum-banner 7978fcae-96dc-462f-899b-e33e85e82be7

Plus d’infos20 sur les parfums (en français) : Bal d’Afrique et Tuxedo

Sortie parisienne : Paul Taylor #Franglais

Bonjour à tous !

Pour l’anniversaire de l’Amoureux, je lui ai, entre autre offert des places pour aller voir Paul Taylor, dans son spectacle de Stand Up #Franglais.

On le connait depuis quelques mois via la vidéo La Bise, puis sur la chaîne What The Fuck France, où il fait le Brit totalement agacé, surpris ou conquis par des « trucs » bien français ou bien parisiens.

Il avait une date exceptionnellement au Grand Point Virgule, le mardi 31 janvier. Il jour autrement au Sentier des Halles les vendredis et samedis.

fb_img_1485887654923 img_20170131_193432

En résumé, je peux dire que j’ai ri, que l’on a ri, que toute la salle (complet !) a ri. Il adore Paris autant que ça l’exaspère, comme tout le monde en somme. Mais il a ce quelque chose en plus qui le rend adorable, un Brit à Paris.

Bref si vous ne le connaissez pas encore, allez faire un tour sur sa chaîne. Et si vous en avez l’occasion allez le voir en spectacle !

Seule remarque (histoire tout de même que vous soyez prévenu), le spectacle est à moitié en anglais & half in French. Donc il vaut mieux connaître la langue de Shakespeare (tout du moins un peu plus que le niveau collège…).

Birthday girl !

Bonjour à tous !

Parce que c’était mon anniversaire il y a une semaine, je me suis octroyée (grande seigneur avec moi-même !) un week-end rennais avec l’Amoureux.

Au programme se promener, manger et voir des amis.

Cela fait un peu plus d’un mois que j’ai officiellement quitté la capitale bretonne, mais y retourner pour juste un week-end est vraiment amusant. Les habitudes de balades sont toujours là, les serveurs du café me reconnaissent toujours, bref c’est un peu comme si je n’étais pas partie 🙂

Si vous faites un petit séjour, je vous conseille d’aller dîner à la crêperie Ouzh Taol, dont je vous ai déjà parlé. Ils ont refait la carte il y a deux semaines !

img_20170127_225557

Samedi, au programme je n’avais pas prévu grand chose. Nous sommes balader, on a pris un café avec une amie, fait un tour au marché, à la Trinitaine, bu un bon chocolat chaud au Haricot Rouge.

img_20170128_151947 img_20170128_162557

Puis en soirée, un petit retour à l’hôtel pour me changer avant d’aller dîner chez un ami, puis direction la soirée Blues du stage BBI !

Je n’avais pas dansé depuis un certain temps et cela m’avait vraiment manqué ! J’ai hâte de refaire une soirée très vite !

Le lendemain, mes parents venaient à Rennes. J’avais prévu de faire un tour au Marché à Manger, mais devant le monde, on a rebroussé chemin, d’autant plus qu’il pleuvait.

img_20170129_130149

On a fait un petit tour sur l’esplanade Charles de Gaulle pour voir les belles voitures anciennes, puis direction le Café Noir pour déjeuner ! Je vous conseille leur pizza, elles sont délicieuses !

img_20170129_125032 img_20170129_135809

Petite balade pou digérer, puis j’ai abandonné mes parents qui se rendaient à l’opéra pour aller voir d’autres amis, avant de finalement prendre le train et rentrer à la maison.

L’Amoureux m’a offert de très beaux cadeaux je vous en reparle bientôt !

Très bon lundi à tous !