Champions du monde !

La France a gagné la coupe du monde !

Après des matchs intéressants, autres plus ennuyeux, la découverte de belles équipes, le déclin et la déception de « grandes » équipes, donc après un mois de compétition la France a gagné la Coupe !

La vie peut reprendre son rythme, ou tout du moins après aujourd’hui et les nombreuses perturbations du métro.

Aujourd’hui marquera donc la fin de cette période de perturbations et d’interactions entre de la vie professionnelle et de la liesse populaire 🙂

Publicités

DU Compliance

Hello !

J’ai validé mon second DU ! Avec une mention Bien !

Il est en Compliance avec une spécialisation LCB/FT.

Je suis tellement contente ! Les derniers 6 mois ont été studieux, tout particulièrement les deux derniers mois où le programme était en continue : boulot et révisions/rédaction midi, soirée et weekend inclus… Depuis le 7 juin, je souffle. Avec mes résultats du DU de Nantes, je respire et avec ceux d’aujourd’hui c’est la vraie délivrance !

Il fait une chaleur épouvantable à Paris #LaFournaiseDuMetro mais je m’en moque. J’étais une ahurie dans le métro avec un smile jusqu’aux oreille !

Bref, voilà je vais pouvoir partir sereinement en vacances et c’est le principal.

Prochaine étape : un nouvel emploi, cette fois en Compliance.

DU propriété intellectuelle

Bonjour à tous,

Cette semaine j’ai validé mon DU en propriété intellectuelle.

C’est un Diplôme Universitaire dispensé par l’Université de Nantes. Il s’est fait à distance avec, outre les cours sur une plateforme, des interventions tous les mois sur des aspects plus techniques (en visioconférence) et des devoirs à rendre durant l’année.

Si vous êtes intéressé par la matière et que le format à distance vous intéresse, je vouq le recommande car il est vraiment complet et les professeurs sont disponibles. Un système de tutorat est mis en place sur la plateforme afin que les questionnements que les étudiants pourraient avoir soient répondus.

Concernant les examens, ils ont lieu en présentiel, donc à Nantes (d’où mon post, il y a un mois :)) en cas échec il y a une seconde session pour les élèves ayant une moyenne entre 8 et 10.

Je suis vraiment contente de l’avoir validé et de pouvoir à présent me concentrer sur ma recherche d’un nouvel emploi.

Bon Weekend à tous !

Mai 2018

Bonjour à tous,

Le mois de mai est terminé. Enfin !

Je termine mon dernier diplôme cette semaine et je suis sur les rotules. Le mois de mai 2018 aura globalement absorbé toute mon énergie…

Mais le mois de mai c’est aussi la découverte de la pièce de théâtre « Art » au Théâtre Antoine. C’est très parisiano-parisien maiq ça m’a beaucoup plus. Les acteurs étaient excellents et la pièce en elle-même est drôle.

Le mois de mai c’est aussi un air de printemps à la maison

J’ai eu l’occasion de tester deux adresses de restaurants. Mon préféré est le 23 Clauzel (rue de Clauzel donc) tenue par Julie Rivière. Le service, les plats, tout était fabuleux. À retenter !

L’absence de vie sociale ne veut pas dire que je boude les terrasses pour autant ou une petite glace sur le pouce après une journée de travail 🙂

Et puis c’est Nantes dont je vous parlais précédemment. En espérant que les examens soient réussis…

Et vous en mai ? Vous faites ce qui vous plaît? (oui oh je suis fatiguée !)

Passage à Nantes

Bonjour à tous,

Je viens de quitter Nantes où je suis restée deux jours pour passer des examens pour l’un des DU que j’ai préparé cette année.

Les examens sont terminés après 3 épreuves de 3h chacune. Il ne me reste plus qu’à attendre les résultats à présent… #FingersCrossed

L’Amoureux m’a accompagnée dans ce périple nantais ce qui a rendu le périple moins effrayant.

Car, enfin après des semaines de révision j’arrive au terme d’une longue période de fatigue…

Les grèves ayant lieu cette semaine le lundi et le mardi (jours des épreuves donc…) Nous sommes partis dès le dimanche. Mes parents nous ont rejoints le midi pour déjeuner. L’adresse n’était pas concluante, je ne la mentionnerai donc pas.

Après une petite balade sous le beau ciel de Nantes, nous nous installons pour un petit café en terrasse, ce qui me donne l’occasion d’offrir quelques chocolats à maman pour la fête des mères.

Les chocolats viennent de chez Jicara dans le XVeme (très belle adresse :))

Après de nouvelles révisions à l’hôtel, nous partons nous dégourdir les jambes et en quête d’un lieu pour dîner. Car le dimanche soir comme dansse nombreuses villes, les restaurants ouverts ne sont pas légion.

Je m’installe avec l’Amoureux dans une crêperie, mais à nouveau l’adresse ne vaut pas le détour (beaucoup trop de beurre et beaucoup trop salé. Pour que je fasse cette remarque c’est dire à quel point l’ensemble baignait dans le beurre…)

Nous ne prenons pas de dessert, et recherchons un glacier. Ils sont tous fermés #dimanchesoir

Je souhaite tout de même une petite note sucrée et on s’installe en terrasse du restaurant le Charle H. Le lieu est agréable et le service est impeccable. À ma question sur le contenu de l’incontournable café gourmand, le serveur me fait marcher (bon pour de faux hein :)) avec une histoire de brocolis et de betterave : le café gourmand des puristes.

L’Amoureux a donc opté pour une très belle et délicieuse pavlova, et pour ma part un café gourmand (sans brocolis).

Après une nuit abominable à cause d’une soufflerie en continue, il est l’heure pour moi d’affronter la première épreuve : le droit d’auteur.

Après ces trois premières heures, je rentre grignoter une quiche d’un salon de thé dans la rue proche de l’hôtel, et je reprends les révisions.

Pour le dîner, j’hésite entre le Cambronne et le Charle H. L’Amoureux opte pour le Charle H (et oui un bon service la veille ça aide à faire pencher la balance).

Je choisis des joues de lotte et l’Amoureux un wok aux crevettes façon thai, et en dessert nous nous partageons à nouveau une pavlova #UneEquipeQuiGagne

En rentrant à l’hôtel (sous un déluge digne d’un défilé Dior) la perspective de me replonger dans mes notes ne m’enchante guère… Nous prenons donc un verre au bar, entourés d’une déco des plus excentriques.

Après une nouvelle nuit où la chaleur est particulièrement lourde, j’attaque une grosse journée d’épreuves avec deux examens…

Mais bon, c’est fait. J’ai passé les examens de ce DU. J’espère que cela correspondra aux attentes des correcteurs.

Toujours est-il que si vous êtes intéressés pour la propriété intellectuelle et que vous êtes vraiment autonome pour vous auto-gerer pour suivre une formation à distance, je vous conseille sincèrement le DU proposé par l’Université de Nantes.

Vacances en Thaïlande #16

Bonjour à tous,

Les vacances en Thaïlande sont terminées.

Nous avons mis le réveil à 5h30 : ça pique un peu…

Les affaires sont prêtes depuis hier soir. Tout est en ordre. Il fait déjà 30° C, la vie Bangkok est déjà en plein essor.

Nous prenons la direction du Skytrain : la ligne de métro qui nous conduit à l’aéroport international.

Une fois les formalités douanières passées, nous nous dirigeons avec notre avion. Nous avons un A380 !

Le transfert à Doha se passe très tranquillement. Et nous embarquons dans un A350 pour Paris.

Le choc thermique est brutal : il fait 5°C ! Le retour à la réalité est aussi un choc : pas de RER C, mais une navette pour Aulnay, puis le RER. Finalement nous allons mettre prêt de 3h entre la sortie de l’avion et l’arrivée à la maison. Soit un tour d’horloge complet depuis le réveil…

Pour ce dimanche le programme sera light et calme : un café au café, le marché, les lessives, me faire les ongles, dire bonjour à la Tour Eiffel… En somme se réacclimater à la vie parisienne et au froid ! (Pourtant je sais que 5-8°C ce n’est pas vraiment froid !).

Et peut être commencer à planifier les prochaines vacances ?

***

J’espère que mes vacances vous ont plû ! N’hésitez pas si vous avez des questions ou des commentaires !

Vacances en Thaïlande #15

Bonjour à tous,

Aujourd’hui est le dernier jour à Bangkok… Alors il va falloir en profiter, encore plus que les autres jours !

Nous commençons la journée par un copieux petit-déjeuner.

Et remplissons nos obligations de voyageurs en vacances 🙂

Nous passons dans une boutique dans la rue qui vend des bougies, des savons et autres produits aromatiques. Nous faisons juste attention aux quantités car nos bagages vont en cabine.

Les produits sentent merveilleusement bons et pourront nous rappeler les vacances dans la grisaille parisienne (et permettront d’offrir un peu de soleil :))

Je voulais également rentrer avec de la soie. Évidemment il y a toujours l’option des grands magasins (comme pour la parfumerie en France par exemple). Mais je voulais quelque chose d’un peu moins mainstream. L’autre possibilité était de retourner dans une boutique de Jim Thompson, dont nous avons visiter la maison au début de notre séjour à Bangkok. Les soies sont très réputées : les étoles, foulards et autres carrés sont, paraît-il, de la qualité des Hermès (mais un carré Hermès vaut environ 200/250 € en fonction du modèle, celui de Jim Thompson vaut 50 €). Mais la « difficulté », si s’en est une, est qu’ils sont tous à motif, et peuvent ne pas être très facile à porter…

#ProblemeDuPremierMonde

Nous penchons pour une boutique dans un autre centre commercial. Moins chic que le Siam et moins mainstream que le MBK.

Il est visiblement un centre pour les locaux. Nous y déjeuner d’ailleurs le midi dans un espace de street food assez étonnant.

Nous avons trouvé notre boutique et repartons avec de magnifiques pachmina (mélange de soie et de cachemire).

Entre temps et lors de nos déambulations du matin, nous avons pu assister à nos premières manifestations du nouvel an chinois !

Enfin dans le début de l’après-midi, nos emplettes réalisées, nous nous dirigeons vers le Chinatown de Bangkok !

Un tuk-tuk nous conduit à la porte de Chinatown.

Cela ne se voit pas sur les photos, mais il faut plus de 35 °C et surtout il n’y a pas où peu d’air en ce début d’après-midi. Ce qui est étonnant car il y a toujours un minimum de vent rendant l’atmosphère supportable…

Mais en tournant le regard et en comprenant que ce que l’on va voir sera aussi dépaysant que fascinant, nous nous laissons emporter par l’ambiance.

Suivez-moi, je vous emmène dans Chinatown, le jour du Nouvel An Chinois !

N’est-ce pas fascinant ?

Nous avons été littéralement transportés dans un autre univers : un mélange de culture chinoise sous le prisme d’un air thaïlandais. L’ensemble est réellement dépaysant !

Nous y avons passé l’après-midi, un petit s’est montré à mesure que le soleil baissait. Entre les diverses manifestations, les officiels s’installaient. Nous sommes partis avant les discours et autres, car ils faisaient encore terriblement lourd et de plus en plus de personnes arrivaient.

Après un petit smoothie dans un café non loin, en excellente compagnie, nous avons repris un tuk-tuk pour revenir dans le centre.

Nous rentrons exténués de la journée, mais avec la tête pleine de souvenirs…

Le soir nous ressortons pour notre dernière street food et il est déjà l’heure de faire la valise…

Vacances en Thaïlande #14

Bonjour à tous,

Aujourd’hui c’est l’avant dernier jour en Thaïlande et je suis triste. Il me.faudrzit encore une semaine. Juste une toute petite semaine de plus…

Après un bon petit-déjeuner matinal, nous retournons nous reposer un peu. Les derniers jours ont été finalement plus fatiguant qu’il n’y paraît. Une fois l’adrénaline redescendue, je ressens une vraie fatigue…

Après cette petite pause, nous allons déambuler dans les rues.

Comme vous pouvez le voir les espaces sont des plus hétéroclites !

Dans le courant de l’après-midi, nous nous dirigeons vers la Baiyoke Tower II.

C’est la seconde plus haute tour de Bangkok !

Le ticket d’entrée donne droit à un verre au 83eme étage. Surtout l’ascension se fait par un ascenseur (encore heureux me direz vous…) donnant sur la ville !

Impressionnant n’est ce pas ?

L’ascenseur nous conduit au 77eme étage où nous pouvons avoir une première idée de la hauteur.

Par un autre ascenseur nous atteignons le 83eme étage et par un escalier (cette vue de mérite !) enfin la vue panoramique sur tout Bangkok !

Après cette petite parenthèse au-dessus des nuages, nous poursuivons notre soirée dans un autre quartier de la ville.

Direction Pat Klong Talat, aka le marché aux fleurs.

#DesFleursEtDesChats

Ce marché aux fleurs, ouvert 24/7, est un espace de vente, de préparation où se mêlent les locaux achetant leur fleurs, les grossistes et les fleuristes. On déambule dans des allées en gênant le moins possible ceux qui travaillent, en souriant (attitude principale à adopter en Thaïlande) et en s’émerveillant des odeurs de jasmin et des couleurs.

Retour dans notre quartier pour manger. Il y a une culture de la street food assez étonnante. Vous direz en France ou en Europe il y a les food trucks. Mais ils ressemblent plus à des restaurants ambulants. Ici c’est un réchaud et des produits, une carte, parfois une table pour s’installer.

Il est assez tard lorsque nous rentrons. Et demain sera notre dernier jour…

Vacances en Thaïlande #13

Bonjour à tous,

Nous sommes arrivés à Bangkok après 9h de train (pour faire 400 km!). Le réseau ferroviaire n’est pas celui de la France mais il a son charme.

Bon, parce que les vacances roots ce n’est pas pour moi, on était en 1ere classe : cela signifie avoir des cabines et des couchettes et la climatisation.

Peu avant 6h, le chef du wagon nous a réveillé en passant dans le couloir : « Good morning ! Bangkok 30 minutes ». Ce n’est pas l’Orient Express mais ça a son charme.

Nous arrivons à Bangkok peu après 6h30, on a vu le jour se lever et la journée peut déjà débuter.

Après avoir débattu avec un taxi qui n’est pas un taxi meter (qui ont refusé de nous conduire à l’hôtel car c’est trop proche – mais faire 40 min de marche maintenant me fatigue d’avance…) et alors que le véhicule Uber était à plus de 16 min d’arriver, nous prenons le taxi en négociant le prix.

Il nous demande d’où nous venons, comme à peu près tout le monde ici – c’est assez marrant et perturbant d’être la minorité visible. En apprenant que nous sommes français, il se met à réciter des villes de France et les noms des derniers Présidents de la République, ce qui nous apostrophe au plus haut niveau!

Il nous dépose et nous pouvons déposer nos bagages à l’hôtel avant d’aller prendre un café et un petit déjeuner.

Il n’est pas prévu de faire beaucoup d’efforts aujourd’hui : il faut se réacclimater à Bangkok. Les bruits, les odeurs, le rythme. Tout ici est différent. Et c’est ce qui en fait une ville fascinante.

Nous profitons de la clim d’un centre commercial : c’est celui de l’électronique, de l’informatique et autre.

Après avoir grignoter pour déjeuner, nous allons nous promener.

Nous allons faire le check-in à l’hôtel. Il est temps de se reposer un peu.

A Bangkok, les cuisines ferment assez tôt le soir (vers 21h30). Il faut donc l’anticiper.

Nous regardons quelques restaurants et finalement on se décide à se laisser guider par nos pas et surprendre par la ville.

L’Amoureux envisage de la street food. Nous continuons de marcher et arrivons sur une demie sphère géante et rouge.

Il s’agit d’un autre centre commercial. Quelqu’un parle dans un micro. On se dirige vers une scène. Et là quelle ne fut pas notre surprise. Le nouvel An Chinois est vendredi, mais à commencer un peu partout dans le quartier chinois.

Nous découvrons notre premier spectacle !

Nous allons dans le centre commercial qui est un des plus « chics » avec le Siam et le « terminal 21 » (s’entend en terme d’éléments vendus, mais du Lancôme et Alexander McQueen donnent définitivement un niveau de vie…). Au troisième étage il y a des restaurants et nous nous installons dans un restaurant argentin.

Le service est impeccable ! Et là nourriture très bonne. J’ai pris une salade afin de manger un peu léger et les produits sont frais.

Il est tant de rentrer et faire enfin une bonne nuit de sommeil avant de profiter encore pour deux jours de Bangkok !