Vacances en Thaïlande #11

Bonjour à tous !

Aujourd’hui gros programme : nous allons faire une journée de plongée sur un spot aussi mythique que fabuleux : Sail Rock.

C’est un pinnacle (un sommet). Le fond max est à 30 m. Et surtout il y vit une myriade de poissons !

Donc comme vous pouvez le voir sur la carte Sail Rock n’est pas à côté de Koh Tao : il faut deux heures de bateau pour s’y rendre.

Une fois sur place il y a de nombreux bateaux mais le centre a comme idée d’y aller plus tard en décalage avec les autres centres de plongée justement. Lorsque nous arrivons, la plupart ont terminé leur première plongée : le site est à nous ! 😉

Il y a plusieurs profondeurs : sur la première nous sommes descendus à 25 m et la seconde à 24 m.

Mais ce n’est pas cela le cœur de ces plongees. Le cœur est : la vie très dense qui évolue autour de ce sommet !

Je vous montre quelques photos et vous en montrerai un peu plus (et des vidéos !!) à mon retour 😉

Comme particularité nous sommes passés dans une cheminée : un creux à 18 m qui nous fait ressortir à 12 m.

Le site grouille de vie sous-marine. Toutes les espèces cohabitent, se cherchent, se défendent. J’ai pû voir des poissons-anemones roses, un mérou malabar, des barracudas, et étant d’autres…

Ce site est un vrai bonheur !

Toutefois ce que je n’ai pas aimé :

– le rythme : les deux plongées étaient beaucoup trop rapide et malheureusement je n’ai pas eu le temps de m’arrêter sur certains poissons ou de prendre plus de temps pour admirer les bancs de poissons (et un banc de barracudas c’est fascinant !)

– les vagues : nous sommes loin des îles, la houle est très prononcée et cela m’a rendue malade sur le retour #GlamourBonjour #JeVousDisTout #PeutEtreUnPeuTrop.

Avant de plonger, depuis le bateau il a fallu se rendre sur le spot en nageant. Ces vagues assez hautes m’ont beaucoup fatiguée. Sur la seconde plongée, j’étais exténuée avant même de commencer. Car si sous l’eau c’est beaucoup plus facile, le rythme de la plongée était très soutenu. Je pense que j’aurai consommé beaucoup moins d’air avec un rythme plus light…

Bref un spot magnifique mais très fatiguant… Que je referai sans doute quand je serai un peu plus expérimentée.

Si vous avez des questions sur ce spot, n’hésitez pas, je me ferai un plaisir d’y répondre (dans la mesure où je peux le faire ;))

Pour le reste de la journée, ce fut assez calme. On est rentré tard au port, donc tard à l’hôtel. Surtout la fatigue ressentie nous a vraiment terrassée.

Nous sommes ressorti le soir pour dîner rapidement. J’avais prévu d’aller là :

Oui, oui vous lisez bien : crêperie. À Koh Tao.

Mais c’était fermé, on s’est donc rabattu sur un italien pour un dîner léger.

Vacances en Thaïlande #10

Bonjour à tous,

Aujourd’hui alors que nous entamons le jour n°10, nous entrons demande le vif du sujet !

Je vous ai annoncé hier que nous avions des devoirs à faire et pas qu’un peu : nous allons faire une plongée deep adventure !!!

Je fais faire un petit retour avant.

L’Amoureux plonge depuis de nombreuses années : en Méditerranée, dans l’Océan Indien, etc. Pour ma part, je suis plutôt angoissée par l’eau. J’ai failli me noyer sur une des plages près de chez moi et j’avoue ne pas être très à l’aise avec le milieu aquatique.

#Euphemisme

Pour vous donner une petite idée, lorsque j’étais à Rennes et que je nageais dans la belle piscine olympique de Bréquigny, donc une piscine de 50 m de long, je m’arrêtais systématiquement à 25 m (du côté le moins profond) pour éviter de voir le fond de 5 m.

Voilà une petite idée de mon rapport à l’eau. Et pourtant j’adore ça : j’ai regardé des heures de documentaires de Cousteau (j’avais même les vidéos !) ou autre. Les fonds marins et toute la vie qui s’y trouve le fascine mais pour les voir « en vrai » il faut aller dans l’eau. Pour de vrai !

J’ai fait un baptême de plongée à Rennes. Dans un aquarium ! 🙂 C’est à dire que c’était un immense tank de 3 m de fond posé sur l’esplanade Charles de Gaulle. J’ai trouvé ça assez marrant en fait.

C’était en 2014.

Et puis les choses en sont restées là.

Avec mon boulot et les nombreuses activités proposées, j’ai eu la possibilité de refaire un baptême en piscine cette fois. J’étais un peu plus à l’aise. Au point de passer dans des cerceaux avec tout le matos sur le dos !

Et puis, avec l’Amoureux on parle de vacances au soleil en hiver. De plongée…

Alors je me lance.

J’ai épluché les centres de plongée sur Paris. J’ai compulsé des tonnes de reviews sur Facebook et TripAdvisor.

Et j’ai choisi le centre Prêtàplonger dans la piscine de Conflans Sainte Honorine.

J’ai passé mon PADI le premier weekend de décembre.

J’ai adoré !

J’ai exposé mes angoisses de l’eau : l’eau et les yeux étant en top du classement. Je porte des lentilles et je suis incapable d’ouvrir les yeux sous l’eau (douce, salée, licorne, que sais-je). Eh bien pas de problème, lors du vidage de masque, tu gardes les yeux fermés et on te tape sur l’épaule pour te signaler que tout va bien.

À chaque étape, j’ai pû être rassurée et confortée dans cette possibilité qu’un jour moi aussi je pourrais plonger et voir des poissons (et peut être des requins #FingersCrossed)

Après ma formation, où j’ai appris énormément de choses : sécurité, sciences, physique, sécurité, sécurité et j’oubliais sécurité, j’ai vraiment pu expérimenter dans un milieu safe (une piscine donc) ce que pourrait être la plongée. C’est très psychologique mais pour moi, cela était nécessaire. Je ne pense pas que j’aurai eu le cran/courage/appelez cela comme vous voulez d’aller directement dans le grand bain.

Il reste un dernier élément fondamental, si jamais vous vous lancez dans une formation de plongée, c’est pourquoi ? Quelle est la finalité pour vous d’aller plonger ? C’est ce leitmotiv qui doit vous préoccuper. Le faire pour quelqu’un ou parce que c’est de l’adrénaline que vous cherchez n’est pas un bon état d’esprit #JackassOut

Pour le PADI, après la formation Open Waters en elle-même, il y a 4 plongées de validation. J’ai pu faire les 2 premières au même centre de plongée et ensuite les deux dernières en Thaïlande. Le centre et la date étaient déterminées avant même de partir.

La question se posait donc plus que sur la suite des plongées.

Il y a une chose à savoir sur le lieu où nous sommes, c’est que Koh Tao est l’île des plongeurs. La vie aquatique est fabuleuse. Et puis on apprend qu’un navire a été coulé en 2011 et est aujourd’hui une épave contribuant au développement de la vie aquatique. Épave. Le reste n’a même pas d’importance. Une épave !!! Le haut de l’épave est à -18 m et le fond à -40 m.

Là se pose un problème : on va pouvoir la voir mais vraiment de loin.

Et le centre a trouvé la solution : la formation Deep Adventure (oui je reviens sur mes pieds/palmes, j’ai peut être perdu certains au passage).

Deep dive signifie plonger entre 18 et 30 m au-dessous de la surface. Idéal pour voir l’épave. Mais quid de mon niveau ? Et toutes mes interrogations sur le fond de l’eau ? Parce que bon -30 m quoi !!!

Et bah je me trouve samedi à signer pour le lendemain. Départ 6h45. Mes devoirs étaient donc la lecture attentive du chapitre sur les Deep dives et le questionnaire attenant.

Et un réveil bien matinal (alors que bon c’est mes vacances ! Même en France mon réveil ne mentionne pas 6h quelque chose alors me retrouver à un lieu de rendez-vous à 6h45, vous y pensez bien !)

Une fois sur place, nous retrouvons notre instructeur préféré, Stev’. Notre équipement est prêt. Nous repassons le questionnaire, briefing sur les deep dives et la sécurité très particulière sur ces profondeurs.

Et c’est parti ! Nous allons sur Green Rock. Un spot où les fonds sont à 22-26 m. Cette plongée est une plongée de formation, donc pas de GoPro. Mais sachez que c’est vraiment chouette :p

Je vous montre quelques photos (qui ne sont donc pas de moi).

Nous remontons sur le bateau après cette belle plongée. Un petit debrief et préparation de la plongée suivante.

C’est l’heure de se remettre à l’heure. Et là, c’est une fun dive donc GoPro !

Vous aurez droit à des petites vidéos à mon retour 😉

Nous rentrons au port et après avoir nettoyé et rangé le matériel, nous faisons le debrief complet des plongées.

Après cela il est l’heure de se sustenter ! Il est midi et demi et j’ai très faim !!! Je vous épargne les plats (c’était très bon) et je vous présente nos nouveaux copains ! 😉

L’après midi après une longue pause, j’avance sur des devoirs à rendre pour mon DU.

Et nous rejoignons la plage nous dîner. Ce soir c’est japonais !

Nous faisons une petite balade dans les rues de Sairee avant de rentrer. Avec un passage éclair au dessert option crêpe version thaï : du chocolat et de la mangue et c’est bon !

Vacances en Thaïlande #04

Bonjour à tous!

Nous sommes déjà au 4ème jour de notre voyage. Cela passe si vite…

Nous avons prévu de faire une petite journée de tourisme. Au programme des temples et des curiosités de Bangkok.

Après un bon petit déjeuner, nous prenons le chemin du fleuve, le Chao Phraya. Nous embarquons sur le Chao Phraya express boat.

Nous arrivons à Wat Arun, le temps de l’aube. C’est un petit bijou d’architecture couvert de porcelaine chinoise.

Je n’en dis pas beaucoup plus, je pense que les photos parlent d’elles-mêmes. J’ai été très très impressionnée par la magnificence de ce temple.

Nous traversons le fleuve à nouveau en bateau et nous rendons à un autre temple : Wat Pho. C’est le temple de l’immense Bouddha couché. À nouveau je suis impressionnée par cette architecture tout en détail et en finesse.

Nous prenons ensuite un taxi pour nous rendre à la maison de Jim Thompson. C’est un espion reconverti dans le commerce de soie thaïlandaise. Il est devenu célèbre pour avoir disparu à 61 ans en Malaisie comme une prédiction thaïlandaise l’avait annoncée et pour sa maison, construite dans la pure tradition des maisons Thaïlandaises.

Nous avons eu le droit à une visite guidée, puis à une balade dans les jardins. Dans la maison il est interdit de prendre des photos. Je peux juste vous annoncer que c’est fabuleux et vous inviter à visiter ce lieu. On peut prendre des photos des autres lieux.

Après cette belle visite, nous décidons de nous reposer un peu dans un café.

Après une petite balade en métro,nous arrivons au superbe Organika !

C’est un café aux derniers étapes d’une petite tour dans le quartier de Sukhumvit.

Pour ce petit goûter, j’ai opté pour un chocolat chaud à la lavande et avec des machmalow et l’Amoureux un smoothie banane vanille.

Et parce que nous avions un peu faim, nous avons pris des crêpes (c’était la Chandeleur il y a peu !) Citron pour moi et fraise banane pour l’Amoureux. Un vrai délice !

Après cette belle journée, nous sommes rentrés à l’hôtel pour préparer nos bagages, demain nous voguons vers de nouvelles aventures.

Une fois les bagages faits et les billets imprimés, il est l’heure d’un petit dîner léger.

Et dodo ! Demain on se lève tôt !

J’ai cru comprendre qu’en France il neige! Profitez de ce temps pour moi ! (Oui j’adore la neige, même si passer la journée en robe sans manche est plutôt agréable ;))

Vacances en Thaïlande #03

Bonjour à tous,

Aujourd’hui je profite de l’hôtel. La nuit blanche de la veille est assez douloureuse. Surtout j’ai eu le malheur de couper la clim avant de me coucher, je me réveille totalement déshydratée et dans une fournaise…

S’il y a bien une chose que j’ai retenue de l’avion, c’est qu’il faut boire ! Beaucoup et tout le temps…

Pour l’heure il est temps d’aller découvrir le petit-déjeuner !

L’hôtel propose un petit déjeuner en mode buffet. Il y a de tout et plus encore. Pour ce premier vrai repas, j’ai décide de vraiment me faire plaisir.

Après nous être reposés un peu, nous décidons de partir vers Sukhumvit.

A

u détour d’une rue, nous voyons un marché. Nous avions initialement prévu de passer au grand marché de Chatuchak, mais l’heure étant déjà bien avancé, nous aurions été plongés dans une foule dense.

Ce petit marché était en fait en installation, donc nous poursuivons le chemin. Des étals sont déjà installés sur une autre voie. Je prends un smoothie : les fruits sont coupes juste à côté et disposés dans des grandes coupes. Il fait donc choisir la coupe que l’on veut et les fruits sont préparés en smoothie.

Nous repartons donc avec cette bonne boisson fraîche, mais il fait tout de même presque 30°.

Nous arrivons au parc Lumpini.

Nous y avons finalement passé l’après-midi. L’ensemble est fascinant : la skyline se dessine au-dessus des arbres ou des palmiers, des thaïlandais font leur jooging, d’autres font de la, d’autres encore du Thai Chi.

Puis de l’autre côté du lac, on entend un orchestre. Il s’agit en réalité du Royal Bangkok Symphony Orchestra. C’est la belle découverte, étonnante et merveilleuse. Nous entendons donc notamment Le Beau Danube Bleu de Strauss alors que nous sommes de l’autre côté de la planète !

À 18h, il est de tradition d’entendre l’hymne, nous voyons donc tout le monde, Thai ou pas, se lever pour l’hymne.

19h et quelques se fait entendre : nous commençons à avoir faim. Nous refaisons le chemin inverse et retrouvons donc les vendeurs de fruits et un stand de viande. L’Amoureux trouve donc son bonheur. Juste à côté est installé un stand de Pad Thaï. Je m’en commande un. L’Amoureux a déjà fini ses brochettes. Je goûte donc le fameux Pad Thaï !

C’est bon mais beaucoup trop épicé pour moi. L’Amoureux mange donc mon plat… Je me rabats sur un 7/eleven et trouve du riz (j’ai toujours la bouche en feu) et des california rolls.

Après une petite douche, il était envisagé d’aller à la Baiyoke Tower II, mais la fatigue a eu raison de l’Amoureux. Nous sommes donc aller prendre un verre à l’un des bars de l’hôtel, solution plutôt sympathique 🙂

Vacances en Thaïlande #02

Bonjour à tous,

Je vous avais abandonné sur le tarmac de Doha, la suite du voyage fut bien moins amusante…

Le vol Doha-Bangkok ne se fait pas en A380 et je pense que tous les autres avions à présent seront plus difficiles… Il y a moins de place, la carlingue fait plus de bruits… Pourtant l’espace est le même : il y a de la place pour les jambes, mais il y a une sensation d’inconfort après avoir passé plus de 6 heures dans un A380.

De plus, le voyage se fait de nuit et mon corps commence à accuser le décalage horaire. On décolle à presque 2h du matin alors que pour mon organisme il est à peine minuit. Et surtout on doit arriver dans 6h à midi.

Bref, le trajet n’a pas été confortable mais nous sommes bien arrivés à Bangkok !

Je suis désolée pour les 18 mille photos de ciel bleu au dessus des nuages mais j’adore ces photos !

Une fois arrivés à Bangkok, l’immigration, le change euros en baths, l’achat d’une carte sim, nous prenons le métro pour le centre de Bangkok.

Arrivés en bout de ligne, je meurs de faim et goûte aux premiers street food : smoothie à la mangue et une petite gaufre !

Direction l’hôtel à présent, en taxi cette fois. Les bouchons ne sont pas insurmontables 😉 et une fois arrivés à l’hôtel on s’accorde un peu de repos : la chambre est chouette, la salle de bain est fabuleuse, le lit est un miracle.

Pour la suite de la journée, on décide de s’approprier la ville.

La ville est vraiment fascinante !

Puis retour à l’hôtel pour dîner, je meurs de faim ! Je n’ai malheureusement pas trouvé mon bonheur car il y avait beaucoup de poulet et les plats végétariens étaient épicés. Je n’ai pas tout vu évidement mais la faim a un effet dévastateur sur moi… J’ai donc opté pour la solution de facilité. Après une bonne nuit de sommeil je pourrais repartir pour de nouvelles aventures !

Vacances en Thaïlande #01

Bonjour à tous,

Je suis en vacances ! Pour 2 semaines !

Ce sont les premières vacances longues depuis que j’ai passé mon bac, que donc je suis majeure. Depuis j’étais soit en études, soit au travail. Bien sûr j’ai pris quelques vacances mais d’une semaine maximum. C’est donc une grande première !

Autre grande première c’est mon premier voyage long : je pars de l’autre côté de la planète : en Thaïlande !

J’ai envie de vous raconter mes tribulations thaïlandaise, si possible au jour le jour.

Allez c’est parti, je vous emmène dans mes bagages !

Le voyage commence !

Je vous passe les bagages et le trajet en RER.

Le vol via Doha avec Qatar Airways se passe très bien.

Je suis actuellement en transit à Doha et les premières 6 heures de vol se sont très bien passée. Il y a de la place pour les jambes, on nous donne à manger tout le temps !

Le plus perturbant est en fait d’avancer plus vite que le temps : il fait donc nuit beaucoup plus tôt que prévu (tout est relatif).

Comme vous pouvez le constater, le vol s’est fait en Airbus A380, c’est vraiment smooth !

Je suis donc en attente de mon prochain vol. L’enregistrement est fait.

L’aéroport de Doha est immense, toutes les boutiques de luxe ont leur corner, l’ensemble est donc assez intriguant.

Il est à présent l’heure du second vol.

À très vite !

Escapade à Amsterdam #02

Bonjour à tous !

J’espère que vous allez bien ! Le week-end se profile et donc la fin des vacances pour moi.

Je reviens sur mon escapade à Amsterdam. Il est assez étonnant de voir que le dimanche est presque un jour comme les autres. Quelques magasins sont fermés, mais la ville reste très animée.

Nous avons pris le petit-dèj dans un des nombreux cafés ouverts. Alors que l’on m’indiquait sur différents réseaux sociaux qu’il plu, nous avons le bonheur de nous pronmener sous un magnifique ciel bleu.



Nous nous dirigeons vers le Musée Van Gogh. Le Musée est très intéressant, il retrace la vie de l’artiste. Mais il manque quelques oeuvres. Pour les avoir vues à Orsay, je trouve qu’il eut été préférable de les voir au Musée du peintre.



Pour l’anecdote (qui n’en est pas une réellement), le « G » en néerlandais se prononce « rrr » donc Vincent Van Gogh se prononce plutôt Van « Rrrôrrr ». Ce qui est assez perturbant au début…

Je vous propose trois tableaux qui m’ont interpeller (je passe sur les Tournesols qui sont extrêmement fascinants en vrai). Les photos des tableaux ci-dessous ne sont pas de moi (je ne prends pas de photos dans les musées, c’est interdit). Le premier tablau, peint en 1890, s’intitule « Amandier en fleurs ». Ce tableau a été peint pour son neveu Vincent Willem.

Le second tableau n’est pas de Van Gogh mais de Jan Sluijters. Artiste hollandais, arrivé en France en 1906, il visite le Salon des Indépendants. Il a alors été impressioné par les jeunes artistes et leur utilisation des couleurs. Le tableau ci-dessous montre le pont Alexandre III décoré pour la Pentecôte et en arrière plan le Grand Palais.

Le troisième tableau est de 1882. Van Gogh se veut le peintre des pauvres et des paysans. C’est la raison du tableau « Les mangeurs de pommes de terre« . Mais ce tableau « Les Pauvres et l’Argent » montre l’attachement de Van Gogh a peint d’une autre manière et des sujets différents. Dans une lettre à dans une lettre à Anthon Van Rappard, Van Gogh écrit : « Plus j’essaie de faire des choses qui m’intéressent – des scènes de rue, des salles d’attente de troisème classe, la plage, un hôpital – plus mon respect grandit pour ces grands artistes du peuple…, tels Doré, ou Morin, ou Gavani, ou du Maurier, ou Ch. Keene, ou Howard Pyle… ou d’autres encore.»

Le Musée Van Gogh se situe dans le quartier des Musées.On y trouve aussi le Rijks Museum qui abrite pas loin de 8000 oeuvres. Mais ce sera pour une prochaine fois 🙂


Après une belle balade dans Amsterdam, je retrouve une amie et son compagnon pour dîner. Nous sommes allés au Manamana et avons opté pour des burgers (végétarien, au boeuf ou au poulet) : les trois étaient visiblement délicieux !

J’espère que cette nouvelle journée dans Amsterdam vous a plu. A demain pour la dernière journée !

Escapade à Amsterdam #01

Bonjour à tous !

Je suis en vacances ! Enfin ! Encore quelques jours avant la reprise… J’espère que vos vacances – si vous en avez eu – étaient agréables !

Pour ma part, j’ai fait une escapade à Amsterdam. Depuis Paris, c’est 3h de train, autant dire à peine quelques épisodes d’une série. Je vous conseille de regarder de temps à autre sur le site de la snc, il y a souvent des promotions pour les billets Europe.


Embarquement à Gare du Nord pour le Pays-aux-Tulipes-&-aux-moulins !

Sur le trajet, passé Anvers, j’ai pu voir des serres à perte de vue et quelques moulins.


La gare d’Amsterdam est assez impressionnante. Elle se situe au nord de la ville et a été construite à la fin du XIXème, elle est parfaitement inscrite dans le style architectural d’Amsterdam.

Nous nous sommes dirigés vers l’hôtel à pied (car il est à 2 km) et en chemin nous nous sommes arrêtés à un marché pour prendre un cornet de frites. Le voyage, ça donne faim !


L’hôtel est parfait. Nous étions au Student Hotel City. Il faut savoir que les hôtels à Amsterdam sont tous assez chers, donc l’économie que vous pourriez avoir fait sur le trajet va ineluctablement se reporter sur l’hébergement.

Une fois installés, nous avons commencé réellement l’exploration de la ville ! Les fromageries, les canaux, l’architecture, les ruelles…


Le soir nous avons décidé de dîner dans un petit restaurant : Kapitein Zeppos. 


La cuisine est italiano-belgo-néerlandaise. Le mélange est aussi amusant qu’improbable. J’ai opté pour des lasagnes végétariennes (délicieuses !) et l’Amoureux pour du canard. 


En dessert, nous avons choisi le dessert surprise :


Le repas était copieux et vraiment bon. Une adresse à retenir.

Petite balade digestive ensuite dans Amsterdam. De nombreux coffee shop étaient ouverts. A ne pas confondre avec les cafes. Dans les premiers, si vous pouvez également prendre un café, c’est surtout pour acheter de l’herbe. Je ne fume pas, mais vu la quantité de fumée dans les rues, je pense que j’étais positive à n’importe quel test… Petit conseil si vous allez à Amsterdam, les drogues douces sont autorisées. Mais dans les coffee shop ou tout autre lieu privé, mais pas dans la rue. D’autant plus que c’est extrêmement mal vu par la population locale (et par mes poumons…)

J’espère que cette première balade dans Amsterdam vous a plu. A demain pour la suite du séjour !

Chambéry #01 Le voyage

Au début du mois d’avril, je me suis rendue à Chambéry pour un colloque Oui j’aime ce que je fais, et en plus parfois je voyage !

Le voyage est long (pour moi qui n’ait plus l’habitude de prendre autant le train, alors que l’année dernière encore je passe au moins 4h dans le train par semaine…) jusque Chambéry mais avec une tablette et quelques séries, il passe relativement bien 🙂 Bref le simple fait que je prenne le train pour Milan me donne des airs d’exotisme et d’aventure façon Orient Express. Bon en réalité rien de tout cela, donc je rattrape mon retard de Scandal !

Gare de Lyon  Gare de Lyon

Train pour Chambéry

Chambéry bonjour !