Escapade en Toscane #05

En ce dimanche, il est prévu de profiter de la ville et de son festival médiéval.Nous avions l’idée d’aller faire un tour à la mer (qui se trouve à une demie heure environ), notamment pour y regarder la moto GP allongés sur un matelas, mais nous avons opté pour la simplicité : nous sommes dimanche, et jour de fête nationale qui plus est. La plage sera pour un autre jour car elle risque d’être assaillie par les locaux (et ils ont bien raison!)

Petit nota bene : les plages (bagni) sont pour la plupart privées, par conséquent il faut compter entre 35/45€ par jour et vous aurez un service en retour : des matelas, serviettes, etc.Après un petit déjeuner au soleil (avec un chapeau, mon meilleur ami ces derniers jours !), nous nous sommes rendus sur le festival.Tout au long de la journée, nous avons pu assister à un défilé, à un tournoi d’arbalétriers, démonstration de faucon, spectacle d’acrobates et d’une lanceuse de feu.

Escapade en Toscane #04

Bonjour à tous !

Il est prévu qu’il fasse chaud et beau aujourd’hui. Ce sera donc une journée calme après une nuit à se battre contre les moustiques…

Nous allons faire un tour du côté du festival médiéval. Les tentes sont installés, les arbalétriers soignent leur matériel et dont une démonstration.

Nous rejoignons les remparts et avons une vue imprenable sur l’ensemble de la campagne et sur la ville de Lucca.

Nous revenons dans la ville et bifurquons sur un Palazzo, celui de la famille Planner (ancienne famille de brasseurs autrichienne invitée à Lucca pour faire de la bonne bière).

Nous retournons faire un tour sur le festival médiéval. Il est l’heure des combats !

Épée, lance, hallebarde. Ça sonne étrangement sur les heaumes. Je ne prendrai leur place pour rien au monde 🙂

Je vous passe à présent les repas : tout est bon et les tomates ici n’ont tellement rien à voir avec ce que j’ai l’habitude de manger ! Mais si vous voulez plus de détails n’hésitez pas 🙂

Escapade en Toscane#03

Bonjour à tous depuis le soleil de Toscane!

Il est l’heure d’aller découvrir les environs de Lucca. Après une matinée à vadrouiller dans les ruelles colorées de la ville, nous prenons la moto pour rejoindre une partie du Nord de la Toscane.

J’ai en tête des ponts en pierre et la réserve zoologique non loin de Lucca afin de me remettre en jambe sur la moto.

Les paysages sont étonnants : plus nous allons vers le nord, plus la couleur verte s’étend à perte vue et plus les montagnes prennent de l’ampleur.

Nous nous arrêtons brièvement au Ponte Della Maddalena, qui est une prouesse technique au Moyen-Âge.

Et nous reprenons la route. A une sucession de petites villes succèdent des virages escarpés de montagnes. Nous faisons une pause déjeuner avant de rejoindre le Parc Zoologique.

Le trajet ne rend pas justice aux circonvolutions montagneuses! Si vous aimez les sous bois, vous adorerez cet endroit : les montagnes sont uniques, sur un flan vous aurez des arbres feuillus et un peu plus loin la montagne ne laisse rien pousser. C’est très étonnant.

Les températures ont drastiquement chuté (forcément en forêt) ce qui est toujours très étonnant à vivre. Les odeurs de feuilles et de fleurs sont très agréables. On distingue très au loin des glaciers et plus proche la fonte des neiges entraine des cascades. On est un peu sur une image d’Epinal de forêts dans les petites Alpes italiennes et c’est plutôt chouette !

Petit aperçu du repas du soir 🙂

Escapade en Toscane #02

Bonjour à tous,

Le programme du jour est calme. Après tout c’est les vacances !

L’Amoureux a parcouru quelques 1400 km sur sa bécane sur les 3 derniers jours et souhaite se reposer un peu. Nous allons donc découvrir Lucca aujourd’hui.

Un matin italien ne peut vraiment commencer que par un café !

C’est une journée Dolce Vita: cafés, glaces, ruelles colorés, chats, cafés, glaces, jardins, églises, cafés, glaces 🙂

Escapade en Toscane #01

Bonjour à tous,

Je retrouve ce blog pour vous raconter au jour le jour si je peux (et accessoirement si c’est intéressant) mes quelques jours en Toscane.

Après un réveil bien trop matinal (on me confirme dans l’oreillette que c’est le milieu de la nuit…) direction l’aéroport Charles de Gaulle. En kapten puisqu’il est trop tôt pour le RER (et que je ne voulais pas prendre le RER pour commencer mes petites vacances de l’année).

Le petit bonheur du matin nocturne est de voir le soleil se lever.

Après un trajet sans encombres, me voilà à Florence en 1h30.

L’arrivée à Florence se fait sous la pluie. Ce qui est déjà mon agréable.

Opération récupération de la valise. Check.

Opération trouver le Shuffle pour la ville. Check.

Opération rejoindre Lucca. Ch… Eh bah non. Je me disais que tout se passait très facilement. Trop facilement sans doute (pourtant c’est pas mal comme approche l’absence de problème). Enfin bref. Google est mon ami : il m’indique un lieu pour récupérer le bus. Parfait. Sauf qu’il n’y a rien. Je suis à l’heure du passage du bus. Sauf qu’il n’est pas là.

Armé de mon casque de moto et ma valise, je remonte la rue. Rien. Je redescends. Rien. Je finis par me mettre à l’abri parce que la pluie a eu raison de mes petites tennis en toile.

Le prochain bus est prévu dans une demie heure. Je me remets en chasse de ce f*****g bus. J’interroge des personnes : le ne-veut-même-pas-me-parler (se décline sur les deux genres), le le-bus-est-gauche (mais non il n’y a rien) et puis mon Sauveur.

Un vieux monsieur avec son parapluie me conduit à la gare avant de se rendre compte que les trains ne me conduiront jamais à Lucca, puis il va interroger un chauffeur de bus à côté qui renvoie à un panneau plus loin. Entre temps, il apprend que je suis française et je fais sa journée. Audit panneau, uniquement en italien il est indiqué que l’arrêt de bus est supprimé jusqu’à nouvel ordre sans mention complémentaire. Mon Sauveur interroge un autre de ses compatriotes qui lui dit d’aller un peu plus loin à droite (j’ai compris dextra).

Et nous voilà reparti. Donc on a voté aux européennes. Il est du nord de l’Italie et est de passage régulièrement à Florence, le tout en français mâtiné d’italien et d’anglais.

Il me demande si je suis étudiante. Ça doit être mon côté cheveux en bataille pour cause de pluie florentine/valise et casque moto sans doute. Bref j’ai gagné 10 ans ce qui n’est pas mal comme décalage horaire.

Il y a une place avec des bus et un panneau avec un placard format A4 avec les horaires de bus et surtout je vois la destination : Lucca ! Je multiplie les Gracie mille et mon bus arrive.

J’ai la confirmation, voire la certitude que concernant l’Italie, les informations Google ont souvent quelques mois de retard…

Direction Lucca : check !

J’arrive vers midi et déjeune d’une foccacia. Et parce qu’il fait bien fêter mon arrivée en Italie/c’est les vacances/ai-je vraiment besoin d’une excuse, je prends ensuite un tiramisu ! Viva Italia et la cuisine italienne 😉

L’Amoureux est toujours sur le chemin pour me rejoindre. Il est en moto et parti depuis quelques jours. En images :

Je fais le check-in du AirBnB et je dois avouer que l’appartement est absolument splendide.

J

e pique du nez sur la méridienne en attendant l’arrivée de l’Amoureux. Puis à son arrivée, nous allons prendre un café sur une petite place.

Après une petite balade, il est l’heure de dîner : antipastis, raviolis et tiramisu !

Novembre 2018

Bonjour à tous,

Le mois de novembre commence par un jour férié et Paris est vide : les Parisiens font le pont et ont déserté la capitale Le tout pour mon plus grand bonheur ! 🙂

Nous sommes le lendemain d’Halloween. La soirée attendra le week-end…

Week-end à Rennes

Après un train matinal, nous avons arpenté le marché des Lices et fait un tour dans la ville, qui ne cesse de changer.

Pause le midi à notre crêperie préférée : Ouzh Taol !

Balade digestive au parc du Thabor, avant de faire un tour au Haricot rouge.

Et le soir : Halloween’s party !!!

Cette année, je suis la Reine de Cœur d’Alice au Pays des Merveilles. La touche halloweenesque se trouve au niveau du buste avec un cœur en cristal rouge et un effet avec du faux sang et du latex liquide 🙂

Le lendemain, j’ai repris quasiment toute ma tenue pour un shooting. J’ai eu plaisir à retrouver mes amies, que je ne vois plus depuis que je suis à Paris pou discuter un peu.

Voici un petit aperçu du maquillage à mon retour à Paris. Autant vous dire que dans la rue ou dans le train, j’étais une attraction.

Théâtre

Le CV de Dieu

Sur les conseils d’une amie, j’ai pris mes billets pour aller voir le CV de Dieu. Il s’agit à la base d’un livre de Jean-Louis Fournier et l’adaptation théâtrale est réussie.

Pièce : Le CV de Dieu avec Jean-François Balmer et Didier Bénureau

Lieu : La Pépinière –  7 Rue Louis le Grand, 75002 Paris

Histoire : Après avoir créé le ciel, la Terre, les animaux et l’homme, Dieu commença à s’ennuyer. Il lui fallait de l’activité. Il décida de chercher du travail et comme tout un chacun, il rédigea son curriculum vitae…

Tristan Lopin

J’ai découvert Tristan par ses vidéos sur Youtube. Je le suis également sur Instagram où il poste très régulièrement des vidéos. Autant vous dire que je le connais comme si c’était un pote 🙂

Et donc, il était temps d’aller enfin le voir sur scène ! C’était chose faite un vendredi sous la pluie 🙂 La pièce est drôle. Pour tout vous dire, même si le fond est triste (rupture tout ça…) il a la capacité de retourner la situation et de rendre le moment particulièrement amusant.

Pièce : Tristan Lopin

Lieu : Théâtre Trévise – 14 Rue de Trévise, 75009 Paris

Histoire : Fraîchement largué – ça fait 8 ans – Tristan vous conte ses déboires amoureux… Pour lui, la rupture est la meilleure manière de prendre un nouveau départ… Mais pas facile de rêver entre une copine totalement dépressive, des potes over – en couple dans l’over – construction et une tante raciste et homophobe. Avec un regard acéré, il donne son avis sur une société qui voudrait tous nous faire rentrer dans le moule.Tristan cultive sa différence et continue de rêver secrètement au prince charmant (mais un prince qui répondrait rapidement aux textos, cette attente interminable, c’est vraiment insupportable… #DependanceAffective).

Week-end breton

Lors d’un petit week-end, nous avons été faire un tout à la mer. Pour changer d’air.

Après-midi modèle maquillage

Alors que le mois est bien avancé, j’ai pris un après-midi pour souffler. Je ne sais pas vous, mais le mois de novembre a été éprouvant : les changements de températures, le boulot qui s’accumule tout comme la fatigue ont rendu nécessaire une petite pause.

J’ai donc rejoins Chloé pour être modèle à l’Atelier international de maquillage (dont je vous parlais en septembre).

Le thème du jour : mariée oreintale. Il faut traduire par maquillage très marqué et du volume pour les cheveux.

Voilà ce que ça donne :

L’Atelier se trouvant proche du Bataclan…

Soirée Disney

Je travaille dans un grand groupe, ce qui a aussi ces avantages et notamment la privatisation de Disney pour une soirée de Noël !

N’ayant pas mis les pieds au pays de Mickey depuis un voyage scolaire en CP (True story), je peux vous confirmer que je ne connais rien à cet univers. Et ce d’autant plus que je ne suis pas un fan de cet univers à la base.

Je dois vous avouer que j’ai passé une excellente soirée : nous sommes arrivés assez tôt et avons pû profiter de pas mal d’attractions avec peu d’attente à chaque fois.

J’ai été impressionnée par le travail réalisé pour rendre le temps d’attente très acceptable : l’immersion dans l’univers de l’attraction, le tout en se déplaçant tout le temps ont fait que les 10 ou 20 minutes d’attentes passent inaperçus.

Adresses parisiennes

Le Madeleine C

La semaine suivante, j’ai rejoins une amie vers Madeleine pour tester un restaurant, le Madeleine C. J’ai opté pour le poisson et en dessert une tarte tatin revisitée.

Adresse5 Rue de Castellane, 75008 Paris

Je vous conseille de réserver avec La Fourchette, vous aurez ainsi une réduction 🙂

Ladurée

Je me suis rendue chez Ladurée pour acheter le calendrier de l’Avent. C’est la première fois que la marque en réalise un. Alors que le mois de décembre est bien commencé, je vous confirme que ma Maman en est très contente 🙂

Yves Thuriès

Les vitrines de Noël se dessinent partout dans la Capitale. C’est un bonheur visuel !

Philippe et Jean-Pierre

Autre soirée avec une autre amie, nous sommes allées au restaurant Philippe et Jean-Pierre. J’ai pris un plat avec du thon et en dessert une Pavlova à la mangue. Les plats sont très bons, mais le service est tellement expéditif que cela rend l’expérience peut réussie…

Est-ce le fait de ne pas prendre d’alcool ? Je ne sais pas en tout cas, je n’y retournerai pas. Il y a d’autres restaurants où le service n’aura pas de côté sitôt arrivées-sitôt sorties, qui est pour le moins désagréable…

Presque Noël : chez Angélina !

Par un samedi un peu venteux et pluvieux, nous sommes allés nous réchauffer aux Galeries pour découvrir le sapin (ne scrollez pas si vous voulez garder la surprise !) et pour découvrir les derniers desserts de chez Angelina (avec un bon chocolat chaud, parce que c’est novembre !).

J’ai donc découvert le Jardin Poire-Praliné qui est un pur bonheur !

Et pour finir…

Pour finir ce mois de novembre, j’ai eu le plaisir d’avoir une belle cérémonie de remise de diplôme, dont le parrain est M. Bruno Dalles, Directeur de Tracfin.

Octobre 2018

Bonjour à tous,

Le mois d’octobre aura été plutôt doux et agréable.

Paris

J’ai retrouvé une ancienne collègue de boulot dans un bar à Châtelet. Est-ce que vous avez des adresses ?

Octobre a été un mois très agréable. Je me suis donc beaucoup promenée, comme vous pouvez le voir sur les photos 🙂

Comme tous les dimanches, nous achetons des roses au marché !

Voyage à Vienne

Mi-octobre, nous avons passé un joli week-end à Vienne. Le samedi nous avons profité d’un magnifique soleil viennois.

Petit instant gourmandise au Museum Café.

Dimanche matin, après un bon petit déjeuner, nous sommes parti faire un tour au palais du Belvédère, et nous avons poursuivi avec le jardin botanique.

La ville n’est pas très grande et se visite très bien à pied.

Nous sommes retourné au Museum Café pour déjeuner, en terrasse !

Le soir nous nous sommes rendu à un concert au Musikverein. Ce concert est la raison pour laquelle nous sommes venus à Vienne.

Cette salle est sublime. Il s’agit de la salle où a lieu le Concert du Nouvel An.

Après le Concert, nous sommes allés chez Sacher. En journée, il y a une file d’attente abominable mais en soirée, nous pouvons nous installez sans difficulté. L’Amoureux a commandé du salé, mais pour ma part, j’ai commandé deux desserts : un Appelstrudel puis le fameux Sacher Torte.

Lundi matin avant notre départ, nous sommes allés dans le quartier des musées. C’est un des plus grands quartiers culturels du monde. Nous sommes ensuite allés dans le coin de la Mairie.

Gourmandises

La vitrine d’Yves Thuriès me fait toujours rêver !

Pour Halloween, Jeff de Bruges a fait des sucettes en chocolat particulièrement chouettes 🙂

Un après-midi d’octobre au soleil nous a conduit à prendre un bon goûter chez Pouchkine. J’ai opté pour une Matriochka au caramel et l’Amoureux pour le dessert Cappuccino. Le chocolat chaud est un bonheur : il n’est pas trop sucré et le chocolat est bien marqué.

Concert

J’ai offert à l’Amoureux un concert à la Maison de la Radio.

Au programme de cette soirée anglaise, nous avons eu le bonheur d’écouter un concerto de Tippett, des œuvres de Chopin et Variations Enigma d’Edward Elgar.

Balades automnales

A la veille d’Halloween

Le week-end avant Halloween, le Racing 92 accueille Pau. Toute l’organisation est sous l’oeil d’Halloween et c’est très amusant !

Le dimanche j’ai retrouvé mon amie Madeleine pour l’exposition Mucha au Musée du Luxembourg.

Nous avons poursuivi avec une balade au jardin du Luxembourg. Mais le vent a

eu raison de nous…

Nous avons terminé l’après-midi au Mandarin Oriental. J’ai opté pour le dessert signature d’Andrien Bozzolo au citron.

On se retrouve bientôt pour le mois de novembre.

Septembre 2018

Bonjour à tous,

Je poursuis les mois de l’année 2018.

Et septembre ! Un mélange de vacances et de reprise de la vie parisienne.

Rentrée parisienne

Le mois a commencé par un petit don du sang ! (Donc je pourrai donner à nouveau en décembre si je ne tombe pas malade !)

La rentrée signifie aussi le retour des compétitions sportives. Nous avons assister au premier match des Ciel et Blanc à domicile.

Vacances à Malte

Ceux qui me suivent sur Instagram ont pu m’accompagner à Malte 🙂

Ce ne sont pas les vacances les plus mémorables mais elles étaient tout de même arrivées à point nommé. La fatigue de l’été a été assez difficile cette année. Et la perspective de bouquiner auprès d’une piscine est devenu une réalité bienfaitrice.

Entre plage, piscine, plongée, équitation et balade : les vacances ont été très reposantes.

P

Paris

Au retour de vacances, alors que j’étais encore en vacances, j’ai prêté ma tête à une élève en école de coiffure et maquillage. Il s’agit de l’Atelier international de maquillage, les élèves sont adorables si cela vous dis d’être modèle.

Entre deux balades, j’ai fait un tour à la Techno Parade.

J’ai assisté à un superbe concert de l’orchestre national, sous la baguette d’Emmanuel Krivine, au Théâtre des Champs-Elysées.

Ryder Cup

Et fin septembre mes parents sont venus à Paris pour la Ryder Cup. Immense compétition de golf Europe vs. Etats-Unis. Il s’agit d’un cadeau avec mes frères pour notre père. Et il en était plus ravi 🙂

Nous avons donc été faire un tour sur le village de la Ryder Cup et on s’est baladé dans Paris.

Le soir nous avons dîner un repas des plus copieux chez le Plomb du Cantal. L’adresse est géniale pour les personnes ayant une grande faim 🙂

Adresse : le Plomb du Cantal – 3 rue de la gaité, 75014 Paris

http://www.leplombducantal.com

Le samedi, je me suis promenée avec ma mère dans les serres d’Auteuil, pendant que mon père se promenait au Golf National.

Le soir je leur ai fait découvrir le Caveau de la Huchette, haut lieu du swing !

Le dimanche, après une belle balade dans un Paris ensoleillé, nous avons fait une pause gourmande chez Angelina aux Invalides.

Et voilà le mois de septembre se termine !

Et vous comment c’était passé la rentrée ?

Août 2018

Bonjour à tous !

Le mois d’août à Paris rime avec un mélange de libération et de dépression. C’est assez étrange…

Paris se libère de ses parisiens et la fermeture du RER A en intra-muros y est pour beaucoup, il y a de la place en terrasse le week-end pour un copieux petit-déjeuner, mais à côté de ça la plupart des personnes sont partis à l’autre bout de la France/Europe/Monde… Le mois d’août se résume donc à bosser. Et partir un peu aussi, histoire d’échapper un peu à la fournaise parisienne d’un mois d’août caniculaire…

Week-end en Bretagne

Lors de l’un des premiers week-ends d’août je suis partie en Bretagne, histoire de souffler un peu durant cet été. Au programme, câliner les animaux, faire un tour à la plage, manger des galettes et des crêpes (Adresse : Dan Gwen à Vannes), bouquiner, boire un café au soleil, prendre un verre avec les amis de Rennes…

Week-end à Paris

J’ai découvert le marché Saint-Pierre et les kilométrages de tissus en tout genre ! Ce coin de Montmartre est une merveille !

Gourmandises et restaurants

Les Sopranos

Suite au passage d’un ami sur Paris, nous sommes retournés au restaurant les Sopranos. Les pizzas sont délicieuses, le service est impeccables et le tiramisu digne de Rome.

Petit conseil : réservez via La Fourchette et vous aurez une réduction substantielle.

Adresse : 103 Boulevard du Montparnasse, 75006 Paris

Les Frangines

Nous avons retrouvés des amis du 14ème pour y dîner. C’est un bistrot typique : à la fois classique comme on en trouve dans Paris et avec cette touche du 14ème. Bonne adresse toutefois la fin du mois d’août semblait rimer avec difficulté d’approvisionnement car de nombreux éléments de la carte étaient indisponibles. Ce qui dans mon cas est vite désargréable puisque je ne mange pas de viande et pas tous les poissons. A part ce détail mon plat était réussi 🙂
Adresse : 46 Rue Raymond Losserand, 75014 Paris