Février 2018

Bonjour à tous,

Le mois de février est terminé. Il a commencé sous le signe des tropiques et se conclue avec un froid sibérien !

Après les 15 jours en Thaïlande (cf les – trop ? – nombreux articles), le retour à la « vie normale » est un peu douloureux.

La première semaine j’ai eu une extinction de voix et la seconde le froid a eu raison de mes dernières défenses immunitaires. Autant vous dire que l’effet des vacances n’est plus qu’un vague souvenir. Bon certes il me reste un peu de bronzage aussi 🙂

Finalement, je n’ai pas vraiment profité de la vie parisienne. Mais à présent je fais le point sur les prochaines expos ou concerts et les séjours sur les mois à venir.
J’ai pris mes billets pour la Bretagne fin mars et pour Nantes fin mai pour y passer mes examens, j’ai travaillé avec mon groupe sur notre projet de fin d’étude concernant l’autre DU. Je passe actuellement la plupart de mes midis à travailler sur ce sujet et quelques soirées sont aussi prises pour des conférences. Dès lors les 10 derniers jours de février sont passés rapidement.

Les habitudes reprennent leur place : la Tour Eiffel n’a pas bougé, le marché du dimanche est toujours aussi fascinant (même si le prix des mangues ne cesse de nous étouffer :)) Et puis avec les températures hivernales, j’ai ressorti mon beau manteau Pearl !

J’espère que vous avez passé un beau mois de février !

Publicités

Bilan des vacances

Bonjour à tous,

C’est avec le plus gros rhume/angine que je n’ai jamais eu que je vais tenter de faire un petit bilan de mes deux semaines en Thaïlande.

Sur notre organisation, je vous avouerai que l’on s’en est plutôt bien sorti.

L’avion a été l’élément déclencheur et un des plus gros postes de dépenses. Nous avons voyagé avec Qatar Airways et je pense qu’il mérite leur premier rang des meilleures compagnies de vol. On a de la place pour les jambes (même lorsque l’on fait 1m82), on nous donne à manger tout le temps. Globalement à part le vol entre Doha et Bangkok où je n’ai pas réussi à dormir les 4 vols sont vraiment bien.

Les bagages : nous sommes partis avec une valise cabine, un sac à dos et un sac à main/besace. Pour 15 jours. Pour deux personnes. Je suis donc partie avec le minimum de produits de soins et autres, notamment mes flacons de produits lentilles, une crème de visage en format voyage, mon eye-liner et quelques petites choses. En vêtement, outre les sous vêtements, j’avais deux robes longueur genoux, deux robes longues, un pantacourt, un T-shirt manche longue et ma tenue d’avion. En fait sur place il y a des services de conciergerie dans tous les hôtels et sur Koh Samui et Koh Tao, un certain nombre de personnes proposent des services de pressing (40 BTH le kg, soit 1 euro le kg). Dès lors il n’est pas particulièrement nécessaire de partir avec trop de bagages. Concernant les produits de beauté, il y a partout des 7/eleven où l’on trouve absolument tout (savon, shampooing, etc.)

Les hôtels : nous avions un hôtel par destination. Donc Bangkok, Koh Samui, Koh Tao et à nouveau Bangkok. On a choisi des 4 ou 5 étoiles. Les réservations se sont étalées de décembre à fin janvier. La saison dans les îles n’est pas très bonne et dans l’absolu on aurait même pu avoir les mêmes chambres pour des prix moindres en les prenant sur place. Mais on n’est pas si aventureux et surtout on ne savait pas que la saison n’était pas excellente. Toujours est-il que pour les réservations on avait le choix et même plus encore !

Les transports : on a appris à utiliser le taxi, le métro, le tuk-tuk. Et c’est plutôt amusant. Bangkok est une ville ultra développée, ce qui en fait une ville fascinante par le rythme qu’elle adopte.

La farniente : il y a tellement de choses à voir, se laisser porter par la ville et les îles sont tellement intriguantes que je pense qu’on aurait pû/dû s’octroyer un peu plus de off. Ne vraiment rien faire de la journée ou de la demie journée. Pourtant je ne pense pas que l’on ait eu un rythme très soutenu, mais on aurait pû procrastiner et profiter de la piscine un peu plus. Mais cela signifiait globalement une journée de plus à Koh Samui et une de plus à Koh Tao…

Les visites : je pense que l’on a pu s’approprier une partie des lieux sans pour autant suivre un guide touristique à la lettre où il faut tout voir au pas de course. Ce n’est pas notre état d’esprit et certainement pas l’idée de vacances que l’on se fait. On aime être surpris par un lieu et non avoir une check-list de vacances. Mais après c’est notre façon de voir les vacances 😉

La nourriture : c’est un point un peu plus compliqué pour moi : je ne mange pas de viande et je n’aime pas manger épicé. Et je vais en Thaïlande ou globalement ce sont les deux ingrédients : le bœuf ou le poulet et les épices. Cela n’a donc pas été toujours facile mais j’ai toujours trouvé 🙂 le concept de street food m’a autant interloqué qu’amuse. Et oui même moi j’ai mangé de la street food. Bon d’accord c’est du riz ou des fruits mais tout de même ! Les fruits justement. Je crois que j’ai rarement mangé autant de bons fruits. Mon seul regret est de ne pas avoir goûté au durian :/ la prochaine fois ! Mais j’ai mangé mes premières fraises à Bangkok et elles étaient délicieuses – oui ça claque un peu de dire « j’ai mangé mes premières fraises de l’année à Bangkok » mais j’assume 😉 – en général vous trouverez toujours votre bonheur dans la rue, dans des restaurants, voire au 7/eleven (puisqu’ils réchauffent les plats).

Les Thaïs : on m’avait dépeint une population adorable, toujours souriante, etc. Et je vous avoue qu’en montant dans l’avion je me suis dis « Salut les parisiens mornent, je vais au pays du sourire » Donc forcément j’ai été déçue. À Bangkok, les touristes ont dû sans doute abuser de cette image et il a fallu attendre Koh Samui pour voir cette réputation de réaliser. Et c’est tellement agréable des gens qui sourient dès le matin !

Bangkok : la ville est fascinante, ultra diversifiées ! Vont se mêler une conception de pays en plein développement avec une utilisation du pétrole et du sac plastique et à côté de cela une version de pays très développé avec des services, des bâtiments de pur luxe.

Koh Samui et Koh Tao : les îles sont géniales ! Elles nous ont offert un dépaysement inégalables. Je ne m’étends pas car mes divers postes ont donné mes impressions au jour le jour 🙂

Voilà à en quelques mots ce que je peux dire de mon séjour, trop court, en Thaïlande. Alors forcément on y retournera !

Si vous avez déjà été en Thaïlande, n’hésitez pas à me faire part de vos impressions 😉

Vacances en Thaïlande #16

Bonjour à tous,

Les vacances en Thaïlande sont terminées.

Nous avons mis le réveil à 5h30 : ça pique un peu…

Les affaires sont prêtes depuis hier soir. Tout est en ordre. Il fait déjà 30° C, la vie Bangkok est déjà en plein essor.

Nous prenons la direction du Skytrain : la ligne de métro qui nous conduit à l’aéroport international.

Une fois les formalités douanières passées, nous nous dirigeons avec notre avion. Nous avons un A380 !

Le transfert à Doha se passe très tranquillement. Et nous embarquons dans un A350 pour Paris.

Le choc thermique est brutal : il fait 5°C ! Le retour à la réalité est aussi un choc : pas de RER C, mais une navette pour Aulnay, puis le RER. Finalement nous allons mettre prêt de 3h entre la sortie de l’avion et l’arrivée à la maison. Soit un tour d’horloge complet depuis le réveil…

Pour ce dimanche le programme sera light et calme : un café au café, le marché, les lessives, me faire les ongles, dire bonjour à la Tour Eiffel… En somme se réacclimater à la vie parisienne et au froid ! (Pourtant je sais que 5-8°C ce n’est pas vraiment froid !).

Et peut être commencer à planifier les prochaines vacances ?

***

J’espère que mes vacances vous ont plû ! N’hésitez pas si vous avez des questions ou des commentaires !

Vacances en Thaïlande #15

Bonjour à tous,

Aujourd’hui est le dernier jour à Bangkok… Alors il va falloir en profiter, encore plus que les autres jours !

Nous commençons la journée par un copieux petit-déjeuner.

Et remplissons nos obligations de voyageurs en vacances 🙂

Nous passons dans une boutique dans la rue qui vend des bougies, des savons et autres produits aromatiques. Nous faisons juste attention aux quantités car nos bagages vont en cabine.

Les produits sentent merveilleusement bons et pourront nous rappeler les vacances dans la grisaille parisienne (et permettront d’offrir un peu de soleil :))

Je voulais également rentrer avec de la soie. Évidemment il y a toujours l’option des grands magasins (comme pour la parfumerie en France par exemple). Mais je voulais quelque chose d’un peu moins mainstream. L’autre possibilité était de retourner dans une boutique de Jim Thompson, dont nous avons visiter la maison au début de notre séjour à Bangkok. Les soies sont très réputées : les étoles, foulards et autres carrés sont, paraît-il, de la qualité des Hermès (mais un carré Hermès vaut environ 200/250 € en fonction du modèle, celui de Jim Thompson vaut 50 €). Mais la « difficulté », si s’en est une, est qu’ils sont tous à motif, et peuvent ne pas être très facile à porter…

#ProblemeDuPremierMonde

Nous penchons pour une boutique dans un autre centre commercial. Moins chic que le Siam et moins mainstream que le MBK.

Il est visiblement un centre pour les locaux. Nous y déjeuner d’ailleurs le midi dans un espace de street food assez étonnant.

Nous avons trouvé notre boutique et repartons avec de magnifiques pachmina (mélange de soie et de cachemire).

Entre temps et lors de nos déambulations du matin, nous avons pu assister à nos premières manifestations du nouvel an chinois !

Enfin dans le début de l’après-midi, nos emplettes réalisées, nous nous dirigeons vers le Chinatown de Bangkok !

Un tuk-tuk nous conduit à la porte de Chinatown.

Cela ne se voit pas sur les photos, mais il faut plus de 35 °C et surtout il n’y a pas où peu d’air en ce début d’après-midi. Ce qui est étonnant car il y a toujours un minimum de vent rendant l’atmosphère supportable…

Mais en tournant le regard et en comprenant que ce que l’on va voir sera aussi dépaysant que fascinant, nous nous laissons emporter par l’ambiance.

Suivez-moi, je vous emmène dans Chinatown, le jour du Nouvel An Chinois !

N’est-ce pas fascinant ?

Nous avons été littéralement transportés dans un autre univers : un mélange de culture chinoise sous le prisme d’un air thaïlandais. L’ensemble est réellement dépaysant !

Nous y avons passé l’après-midi, un petit s’est montré à mesure que le soleil baissait. Entre les diverses manifestations, les officiels s’installaient. Nous sommes partis avant les discours et autres, car ils faisaient encore terriblement lourd et de plus en plus de personnes arrivaient.

Après un petit smoothie dans un café non loin, en excellente compagnie, nous avons repris un tuk-tuk pour revenir dans le centre.

Nous rentrons exténués de la journée, mais avec la tête pleine de souvenirs…

Le soir nous ressortons pour notre dernière street food et il est déjà l’heure de faire la valise…

Vacances en Thaïlande #14

Bonjour à tous,

Aujourd’hui c’est l’avant dernier jour en Thaïlande et je suis triste. Il me.faudrzit encore une semaine. Juste une toute petite semaine de plus…

Après un bon petit-déjeuner matinal, nous retournons nous reposer un peu. Les derniers jours ont été finalement plus fatiguant qu’il n’y paraît. Une fois l’adrénaline redescendue, je ressens une vraie fatigue…

Après cette petite pause, nous allons déambuler dans les rues.

Comme vous pouvez le voir les espaces sont des plus hétéroclites !

Dans le courant de l’après-midi, nous nous dirigeons vers la Baiyoke Tower II.

C’est la seconde plus haute tour de Bangkok !

Le ticket d’entrée donne droit à un verre au 83eme étage. Surtout l’ascension se fait par un ascenseur (encore heureux me direz vous…) donnant sur la ville !

Impressionnant n’est ce pas ?

L’ascenseur nous conduit au 77eme étage où nous pouvons avoir une première idée de la hauteur.

Par un autre ascenseur nous atteignons le 83eme étage et par un escalier (cette vue de mérite !) enfin la vue panoramique sur tout Bangkok !

Après cette petite parenthèse au-dessus des nuages, nous poursuivons notre soirée dans un autre quartier de la ville.

Direction Pat Klong Talat, aka le marché aux fleurs.

#DesFleursEtDesChats

Ce marché aux fleurs, ouvert 24/7, est un espace de vente, de préparation où se mêlent les locaux achetant leur fleurs, les grossistes et les fleuristes. On déambule dans des allées en gênant le moins possible ceux qui travaillent, en souriant (attitude principale à adopter en Thaïlande) et en s’émerveillant des odeurs de jasmin et des couleurs.

Retour dans notre quartier pour manger. Il y a une culture de la street food assez étonnante. Vous direz en France ou en Europe il y a les food trucks. Mais ils ressemblent plus à des restaurants ambulants. Ici c’est un réchaud et des produits, une carte, parfois une table pour s’installer.

Il est assez tard lorsque nous rentrons. Et demain sera notre dernier jour…

Vacances en Thaïlande #13

Bonjour à tous,

Nous sommes arrivés à Bangkok après 9h de train (pour faire 400 km!). Le réseau ferroviaire n’est pas celui de la France mais il a son charme.

Bon, parce que les vacances roots ce n’est pas pour moi, on était en 1ere classe : cela signifie avoir des cabines et des couchettes et la climatisation.

Peu avant 6h, le chef du wagon nous a réveillé en passant dans le couloir : « Good morning ! Bangkok 30 minutes ». Ce n’est pas l’Orient Express mais ça a son charme.

Nous arrivons à Bangkok peu après 6h30, on a vu le jour se lever et la journée peut déjà débuter.

Après avoir débattu avec un taxi qui n’est pas un taxi meter (qui ont refusé de nous conduire à l’hôtel car c’est trop proche – mais faire 40 min de marche maintenant me fatigue d’avance…) et alors que le véhicule Uber était à plus de 16 min d’arriver, nous prenons le taxi en négociant le prix.

Il nous demande d’où nous venons, comme à peu près tout le monde ici – c’est assez marrant et perturbant d’être la minorité visible. En apprenant que nous sommes français, il se met à réciter des villes de France et les noms des derniers Présidents de la République, ce qui nous apostrophe au plus haut niveau!

Il nous dépose et nous pouvons déposer nos bagages à l’hôtel avant d’aller prendre un café et un petit déjeuner.

Il n’est pas prévu de faire beaucoup d’efforts aujourd’hui : il faut se réacclimater à Bangkok. Les bruits, les odeurs, le rythme. Tout ici est différent. Et c’est ce qui en fait une ville fascinante.

Nous profitons de la clim d’un centre commercial : c’est celui de l’électronique, de l’informatique et autre.

Après avoir grignoter pour déjeuner, nous allons nous promener.

Nous allons faire le check-in à l’hôtel. Il est temps de se reposer un peu.

A Bangkok, les cuisines ferment assez tôt le soir (vers 21h30). Il faut donc l’anticiper.

Nous regardons quelques restaurants et finalement on se décide à se laisser guider par nos pas et surprendre par la ville.

L’Amoureux envisage de la street food. Nous continuons de marcher et arrivons sur une demie sphère géante et rouge.

Il s’agit d’un autre centre commercial. Quelqu’un parle dans un micro. On se dirige vers une scène. Et là quelle ne fut pas notre surprise. Le nouvel An Chinois est vendredi, mais à commencer un peu partout dans le quartier chinois.

Nous découvrons notre premier spectacle !

Nous allons dans le centre commercial qui est un des plus « chics » avec le Siam et le « terminal 21 » (s’entend en terme d’éléments vendus, mais du Lancôme et Alexander McQueen donnent définitivement un niveau de vie…). Au troisième étage il y a des restaurants et nous nous installons dans un restaurant argentin.

Le service est impeccable ! Et là nourriture très bonne. J’ai pris une salade afin de manger un peu léger et les produits sont frais.

Il est tant de rentrer et faire enfin une bonne nuit de sommeil avant de profiter encore pour deux jours de Bangkok !

Vacances en Thaïlande #12

Bonjour à tous,

Aujourd’hui était une belle journée.

Réveil très matinal pour nous rendre au centre de plongée. Nous avons deux plongées ce matin.

Nous partons pour 15 petites minutes de bateau, le temps de s’équiper.

Et surtout nous retrouvons notre fabuleux instructeur : Stev’ !!!

La première plongée est un rêve qui se réalise : nous allons voir le Sattakut : une épave de la Seconde Guerre mondiale qui a été coulé en 2011. Le navire repose entre 18 et 40 m de fond. Nous descendons jusque 26,5 m aujourd’hui pour cette plongée.

Je n’ai pas les mots pour vous expliquer à quel point c’est fascinant : une vie sous-marine a commencé à bien se développer. On a pu admirer des mérous énormes qui se se sont installés dans la tourelle. Un poisson lion se cache sous un recoin. Les mousses et autres prennent possession du navire. Les canons sont entiers ! La visibilité était bien réelle mais en descendant à la corde et lorsque l’avant du navire s’est dessiné, c’est tout un imaginaire onirique qui se réalisait.

La seconde plongée était bien évidemment beaucoup plus light. On est descendu à 18 m et on a pu admirer toute la vie fourmillante de White Rock. C’est un ensemble de petits sommets où les espèces de poissons se coursent, se cachent, vivent leur vie…

Nous avons eu la chance de voir une murène blanche et un poisson se disputer le repas du moment à travers des coraux.

On a aussi pu admirer des Angelfish absolument gigantesque et aux couleurs rayonnantes.

La plongée d’une cinquantaine de minutes a paru malheureusement beaucoup trop courte et c’était notre dernière plongée à Koh Tao. Et je souligne cela avec beaucoup de tristesse car non seulement j’y ai vécu mes premières réelles plongées mais surtout c’était une expérience unique dans un cadre idyllique.

Nous retournons au port, nettoyons le matériel pour une dernière fois et faisons notre briefing de fin de plongée avec notre exceptionnel instructeur, avant qu’il ne reparte sur le bateau de l’après-midi.

Retour à l’hôtel où nous rendons le scooter et récupérons nos affaires.

Nous prenons ensuite un ice tea et un cocktail pour notre lieu de restauration préféré.

Il est à présent l’heure de débuter la suite de nos vacances.

Nous prenons donc le ferry pour Chumpong. Départ 14h45 arrivée 16h15, autant vous dire que c’est plutôt rapide.

En arrivant le paysage est à la fois encore familier avec ces palmiers et plus authentique. Sur le trajet entre le port et la gare, les panneaux de signalisation et les pubs en tout genre sont en thaï uniquement. Le tourisme semble se développer mais la vie à Chumpong va moins avoir le côté Disney ou guide du routard où tout est fait pour les occidentaux.

Nous nous arrêtons dans un café Amazon enfin de prendre un petit café. Et puisque nous avons du temps, nous décidons de passer – enfin – dans un centre de massage.

Je vous écris donc ces lignes en me faisant dorloter, ce qui est particulièrement agréable.

Le centre s’appelle « good massage » et le massage d’une heure des pieds (en fait des jambes et aussi du cou et des bras) est une belle parenthèse avant la suite.

Nous trouvons notre dîner sur un night market.

Et prenons dans le train pour rejoindre Bangkok !

Bonne nuit ! À demain depuis Bangkok 😉

Vacances en Thaïlande #11

Bonjour à tous !

Aujourd’hui gros programme : nous allons faire une journée de plongée sur un spot aussi mythique que fabuleux : Sail Rock.

C’est un pinnacle (un sommet). Le fond max est à 30 m. Et surtout il y vit une myriade de poissons !

Donc comme vous pouvez le voir sur la carte Sail Rock n’est pas à côté de Koh Tao : il faut deux heures de bateau pour s’y rendre.

Une fois sur place il y a de nombreux bateaux mais le centre a comme idée d’y aller plus tard en décalage avec les autres centres de plongée justement. Lorsque nous arrivons, la plupart ont terminé leur première plongée : le site est à nous ! 😉

Il y a plusieurs profondeurs : sur la première nous sommes descendus à 25 m et la seconde à 24 m.

Mais ce n’est pas cela le cœur de ces plongees. Le cœur est : la vie très dense qui évolue autour de ce sommet !

Je vous montre quelques photos et vous en montrerai un peu plus (et des vidéos !!) à mon retour 😉

Comme particularité nous sommes passés dans une cheminée : un creux à 18 m qui nous fait ressortir à 12 m.

Le site grouille de vie sous-marine. Toutes les espèces cohabitent, se cherchent, se défendent. J’ai pû voir des poissons-anemones roses, un mérou malabar, des barracudas, et étant d’autres…

Ce site est un vrai bonheur !

Toutefois ce que je n’ai pas aimé :

– le rythme : les deux plongées étaient beaucoup trop rapide et malheureusement je n’ai pas eu le temps de m’arrêter sur certains poissons ou de prendre plus de temps pour admirer les bancs de poissons (et un banc de barracudas c’est fascinant !)

– les vagues : nous sommes loin des îles, la houle est très prononcée et cela m’a rendue malade sur le retour #GlamourBonjour #JeVousDisTout #PeutEtreUnPeuTrop.

Avant de plonger, depuis le bateau il a fallu se rendre sur le spot en nageant. Ces vagues assez hautes m’ont beaucoup fatiguée. Sur la seconde plongée, j’étais exténuée avant même de commencer. Car si sous l’eau c’est beaucoup plus facile, le rythme de la plongée était très soutenu. Je pense que j’aurai consommé beaucoup moins d’air avec un rythme plus light…

Bref un spot magnifique mais très fatiguant… Que je referai sans doute quand je serai un peu plus expérimentée.

Si vous avez des questions sur ce spot, n’hésitez pas, je me ferai un plaisir d’y répondre (dans la mesure où je peux le faire ;))

Pour le reste de la journée, ce fut assez calme. On est rentré tard au port, donc tard à l’hôtel. Surtout la fatigue ressentie nous a vraiment terrassée.

Nous sommes ressorti le soir pour dîner rapidement. J’avais prévu d’aller là :

Oui, oui vous lisez bien : crêperie. À Koh Tao.

Mais c’était fermé, on s’est donc rabattu sur un italien pour un dîner léger.

Vacances en Thaïlande #10

Bonjour à tous,

Aujourd’hui alors que nous entamons le jour n°10, nous entrons demande le vif du sujet !

Je vous ai annoncé hier que nous avions des devoirs à faire et pas qu’un peu : nous allons faire une plongée deep adventure !!!

Je fais faire un petit retour avant.

L’Amoureux plonge depuis de nombreuses années : en Méditerranée, dans l’Océan Indien, etc. Pour ma part, je suis plutôt angoissée par l’eau. J’ai failli me noyer sur une des plages près de chez moi et j’avoue ne pas être très à l’aise avec le milieu aquatique.

#Euphemisme

Pour vous donner une petite idée, lorsque j’étais à Rennes et que je nageais dans la belle piscine olympique de Bréquigny, donc une piscine de 50 m de long, je m’arrêtais systématiquement à 25 m (du côté le moins profond) pour éviter de voir le fond de 5 m.

Voilà une petite idée de mon rapport à l’eau. Et pourtant j’adore ça : j’ai regardé des heures de documentaires de Cousteau (j’avais même les vidéos !) ou autre. Les fonds marins et toute la vie qui s’y trouve le fascine mais pour les voir « en vrai » il faut aller dans l’eau. Pour de vrai !

J’ai fait un baptême de plongée à Rennes. Dans un aquarium ! 🙂 C’est à dire que c’était un immense tank de 3 m de fond posé sur l’esplanade Charles de Gaulle. J’ai trouvé ça assez marrant en fait.

C’était en 2014.

Et puis les choses en sont restées là.

Avec mon boulot et les nombreuses activités proposées, j’ai eu la possibilité de refaire un baptême en piscine cette fois. J’étais un peu plus à l’aise. Au point de passer dans des cerceaux avec tout le matos sur le dos !

Et puis, avec l’Amoureux on parle de vacances au soleil en hiver. De plongée…

Alors je me lance.

J’ai épluché les centres de plongée sur Paris. J’ai compulsé des tonnes de reviews sur Facebook et TripAdvisor.

Et j’ai choisi le centre Prêtàplonger dans la piscine de Conflans Sainte Honorine.

J’ai passé mon PADI le premier weekend de décembre.

J’ai adoré !

J’ai exposé mes angoisses de l’eau : l’eau et les yeux étant en top du classement. Je porte des lentilles et je suis incapable d’ouvrir les yeux sous l’eau (douce, salée, licorne, que sais-je). Eh bien pas de problème, lors du vidage de masque, tu gardes les yeux fermés et on te tape sur l’épaule pour te signaler que tout va bien.

À chaque étape, j’ai pû être rassurée et confortée dans cette possibilité qu’un jour moi aussi je pourrais plonger et voir des poissons (et peut être des requins #FingersCrossed)

Après ma formation, où j’ai appris énormément de choses : sécurité, sciences, physique, sécurité, sécurité et j’oubliais sécurité, j’ai vraiment pu expérimenter dans un milieu safe (une piscine donc) ce que pourrait être la plongée. C’est très psychologique mais pour moi, cela était nécessaire. Je ne pense pas que j’aurai eu le cran/courage/appelez cela comme vous voulez d’aller directement dans le grand bain.

Il reste un dernier élément fondamental, si jamais vous vous lancez dans une formation de plongée, c’est pourquoi ? Quelle est la finalité pour vous d’aller plonger ? C’est ce leitmotiv qui doit vous préoccuper. Le faire pour quelqu’un ou parce que c’est de l’adrénaline que vous cherchez n’est pas un bon état d’esprit #JackassOut

Pour le PADI, après la formation Open Waters en elle-même, il y a 4 plongées de validation. J’ai pu faire les 2 premières au même centre de plongée et ensuite les deux dernières en Thaïlande. Le centre et la date étaient déterminées avant même de partir.

La question se posait donc plus que sur la suite des plongées.

Il y a une chose à savoir sur le lieu où nous sommes, c’est que Koh Tao est l’île des plongeurs. La vie aquatique est fabuleuse. Et puis on apprend qu’un navire a été coulé en 2011 et est aujourd’hui une épave contribuant au développement de la vie aquatique. Épave. Le reste n’a même pas d’importance. Une épave !!! Le haut de l’épave est à -18 m et le fond à -40 m.

Là se pose un problème : on va pouvoir la voir mais vraiment de loin.

Et le centre a trouvé la solution : la formation Deep Adventure (oui je reviens sur mes pieds/palmes, j’ai peut être perdu certains au passage).

Deep dive signifie plonger entre 18 et 30 m au-dessous de la surface. Idéal pour voir l’épave. Mais quid de mon niveau ? Et toutes mes interrogations sur le fond de l’eau ? Parce que bon -30 m quoi !!!

Et bah je me trouve samedi à signer pour le lendemain. Départ 6h45. Mes devoirs étaient donc la lecture attentive du chapitre sur les Deep dives et le questionnaire attenant.

Et un réveil bien matinal (alors que bon c’est mes vacances ! Même en France mon réveil ne mentionne pas 6h quelque chose alors me retrouver à un lieu de rendez-vous à 6h45, vous y pensez bien !)

Une fois sur place, nous retrouvons notre instructeur préféré, Stev’. Notre équipement est prêt. Nous repassons le questionnaire, briefing sur les deep dives et la sécurité très particulière sur ces profondeurs.

Et c’est parti ! Nous allons sur Green Rock. Un spot où les fonds sont à 22-26 m. Cette plongée est une plongée de formation, donc pas de GoPro. Mais sachez que c’est vraiment chouette :p

Je vous montre quelques photos (qui ne sont donc pas de moi).

Nous remontons sur le bateau après cette belle plongée. Un petit debrief et préparation de la plongée suivante.

C’est l’heure de se remettre à l’heure. Et là, c’est une fun dive donc GoPro !

Vous aurez droit à des petites vidéos à mon retour 😉

Nous rentrons au port et après avoir nettoyé et rangé le matériel, nous faisons le debrief complet des plongées.

Après cela il est l’heure de se sustenter ! Il est midi et demi et j’ai très faim !!! Je vous épargne les plats (c’était très bon) et je vous présente nos nouveaux copains ! 😉

L’après midi après une longue pause, j’avance sur des devoirs à rendre pour mon DU.

Et nous rejoignons la plage nous dîner. Ce soir c’est japonais !

Nous faisons une petite balade dans les rues de Sairee avant de rentrer. Avec un passage éclair au dessert option crêpe version thaï : du chocolat et de la mangue et c’est bon !

Vacances en Thaïlande #09

Bonjour à tous,

Aujourd’hui est un jour cool !

Après la plongée d’hier il est temps de programmer les autres et de faire le tour des considérations domestiques mais non moins nécessaires comme l’idée de changer notre retour à Bangkok.

En effet initialement il est prévu un retour à Koh Samui mardi où l’on a une nuit sur place puis retour à Surat Thani en ferry avant l’avion le mercredi soir pour Bangkok.

Une autre option est possible : le train ! L’idée est donc de prendre le ferry de Koh Tao à Chumpong, puis le train de nuit jusque Bangkok. On gagne ainsi une journée à Bangkok au lieu de perdre du temps dans les transports.

Nous validons ce trajet et surtout le billet du ferry pour Koh Samui est modifié pour Chumpong sans surcoût ou difficulté ! #EfficaciteThai !

Concernant les plongées, nous sommes samedi (pas de plongée) et nous partons mardi à 14h45. Il y a donc 3 jours devant nous pour explorer les fonds marins de Koh Tao ! Je ne vous gâche pas la surprise, mais cela promet d’être plutôt pas mal !!!

Pour l’heure, ce jour sera dédié à ne rien faire de particulier pour profiter de l’idée, prendre nos marques, louer un scooter pour pouvoir se déplacer facilement…

Du coup je vous fais profiter de mon coucher de soleil !

Les couleurs sont plutôt incroyables !

Nous étions bien installés en bord de place, du coup on a commandé à manger 😉

Oui il y a pire 😉

Retour à l’hôtel : on a des devoirs !

Je vous en reparle demain !